Examen d’Etat 2012 : publication des résultats avant le 15 juillet 2012

0
373
La publication des résultats de la 46ème session ordinaire de l’Examen d’Etat (appelé aussi la session ordinaire de l’Examen d’Etat 2012) interviendra avant le 15 juillet 2012. Cette précision obtenue auprès du ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (E.P.S.P.) est consécutive à la clôture hier jeudi 28 juin 2012 de quatre jours (du 25 au 28 juin 2012) qu’a connus cette session ordinaire de l’Examen d’Etat 2012. En effet, les candidats à cette session et leurs parents veulent, comme à l’accoutumé, que les résultats sortent le plus rapidement possible pour savoir à quel saint se vouer et quelle direction de vie donner aux lauréats ou à ceux qui n’auront pas réussi.
 Mettant à profit cette clôture, la ministre provinciale de l’Education, Environnement et Genre, Mme Thérèse Olenga Kalonda, a sillonné sa juridiction scolaire pour toucher du doigt les réalités de la clôture et, donner quelques conseils à ces candidats qui vont maintenant attendre leurs résultats.
A travers la capitale, la délégation ministérielle – composée des responsables et experts scolaires – a visité trois centres d’examen correspondant aux trois provinces éducationnelles de la Ville, à savoir : Collège Saint Raphaël, à Limeté, pour la province éducationnelle ‘Epsp/Kin-Est’ ; le Complexe scolaire Sheikh Hamdan Ben Al’Maktoum, à Lingwala, pour la province éducationnelle ‘Epsp/Kin-Centre’ et le Lycée Bosangani, à la Gombe, pour la province éducationnelle ‘Epsp/Kin-Ouest’. Dans chaque centre visité, Mme Thérèse Olenga a tenu à assurer tous les candidats kinois – à travers ceux qu’elle visitait – du souci que se font aussi bien les gouvernements  central que provincial de la  Ville-Province de Kinshasa pour leur réussite dans la vie. Pour cela, elle leur a rassuré que tout ce qui est possible est fait pour qu’un « Pool d’intelligence » dont a parlé le Chef de l’Etat soit réalisé ici en RDC. Et cela ne peut être possible qu’avec une bonne éducation de la jeunesse congolaise. Et, à cela, a-t-elle dit, tous les responsables au niveau gouvernementaux y tiennent.
 
Une session bien 
organisée
 
Mme Olenga a manifesté la bonne impression qu’elle a eue en visitant tous les  trois centres d’examen et elle a avoué que, malgré sa bonne volonté et sa disposition, elle ne pouvait pas passer partout au même moment et le même jour ; et que plusieurs de ses proches collaborateurs ont effectué la même inspection à travers la Ville, aussi bien pour apporter un réconfort psychologique aux candidats que pour veiller à la bonne organisation. Elle a par là félicité ses collaborateurs et responsables scolaires de Kinshasa, qui se sont dépensés pour la réussite de cette passation de quatre jours de l’Examen d’Etat de cette année. En effet, ils ont encadré 88.771 candidats qui se sont présentés à la session et ont été classés dans 192 centres d’examen.
Abordant l’aspect conseil, elle a demandé à tous les candidats de ne jamais déchirer leurs uniformes comme l’ont fait certains de leurs ainés les années antérieures. Elle a demandé à ceux qui n’ont plus besoin de leurs uniformes de les donner à leurs jeunes frères ou sœurs, ou simplement de les remettre à leurs écoles qui en feront bon usage. Elle a aussi déconseillé la consommation des boissons fortement alcoolisées ; les retours tardifs à la maison ou  encore le fait de monter sur des capots de voitures pour manifester une joie excessive souvent trompeuse.
 
SAKAZ

LEAVE A REPLY

*