Ewanga confirme le meeting de l’Ensemble pour le 9 juin  2018

0
130

Plus rien n’empêche la tenue du  meeting de l’Ensemble, la plate-forme soutenant la candidature de l’ex- gouverneur de l’ancienne province du Katanga à la présidentielle du 23 décembre 2018. 

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta, vient de confirmer le rendez-vous politique des Katumbistes avec les Kinoises et Kinois ce samedi 9 juin 2018 à la place Sainte Thérèse, dans la commune de Ndjili.

Réconforté par le quitus de l’autorité urbaine, le Secrétaire  général adjoint chargé de communication et porte- parole de l’Ensemble, Jean-Bertrand Ewanga, a officiellement distribué hier dimanche 03 juin 2018, au siège de l’ECCO d’Adam Bombole, les dépliants en rapport avec cette manifestation aux responsables des partis politiques et associations pro Katumbi, pour mobiliser Kinois et kinoises aux quatre coins de la capitale, en vue de leur participation massive à ce meeting.

C’était en présence de plusieurs leaders de l’Ensemble, notamment Moise Moni Della, Jacky Ndala, Nico Mayenge,  (Secrétaire général du Parti de Franck Diongo), etc. Ewanga a exhorté les cadres de l’Ensemble à sensibiliser, sans crainte, la « base » pour le succès de ce meeting.

Selon lui, au regard du feu vert de l’autorité urbaine, il n’y a pas de raison que les services de sécurité puissent empêcher les Katumbistes de déployer leurs calicots à travers la ville et coller des affiches sur les places publiques, afin de gagner un terrible pari, celui de faire le plein sur le terrain de la place Sainte Thérèse, à l’Ouest de Kinshasa, qui est devenue le thermomètre de popularité des partis et regroupements politiques.

Selon Ewanga, le retour au pays de Moise Katumbi, en homme libre, est imminent, car cet acteur politique est déterminé à prendre part au scrutin présidentiel du 23 décembre 2018.

Le Secrétaire général adjoint de l’Ensemble a toutefois tenu à souligner leur meeting n’a pas de visée concurrentielle avec celui de l’UDPS, tenue le 24 avril 2018 au même e endroit, car ce grand parti reste leur allié pour gagner la bataille de l’alternance au somment de l’Etat.

A ce sujet, le président du Front Citoyen pour la République a rappelé que leur candidat, Moise Katumbi, a rencontré à l’extérieur du pays le président de l’UDPS, Félix Tshisekedi pour échanger autour de la problématique du candidat commun de l’opposition, pour assurer la victoire des forces du changement le 23 décembre 2018.

Pour sa part, Moise Moni Della, secrétaire général de l’Ensemble chargé des relations avec les partis politiques, a invité les formations politiques qui soutiennent le président du TP Mazembe à l’élection présidentielle à s’impliquer totalement pour la réussite du meeting du 23 décembre 2018.

Il a demandé à tous les partis alliés d’amener leurs membres à la place Sainte Thérèse pour sceller le mariage entre Moise Katumbi et les Kinois.

Jacky Ndala, responsable de la jeunesse de Katumbi, a demandé aux jeunes de la capitale d’apporter leur soutien total à leur leader, en participant massivement au meeting du 23 décembre 2018.

ERIC WEMBA