Evénements des 19 et 20 septembre : l’UDPS pleure ses morts lundi et mardi

1
467
udps-imperturbableAprès 42 jours de deuil, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) a finalement résolu d’organiser les funérailles de tous ses combattants massacrés à Kinshasa lors de tristes événements des 19 et 20 septembre 2016, à l’occasion de la marche pacifique contre la non convocation du corps électoral pour la présidentielle, réprimée avec une brutalité inouïe par des forces de l’ordre et des « Kuluna » recrutés pour les besoins de la cause. Selon porte-parole de ce parti, Augustin Kabuya Tshilumba, les cérémonies de lever des corps des disparus auront lieu ce lundi 31 octobre à partir de 8 heures au niveau des morgues de Saint Joseph et de la Clinique Bondeko, dans la commune de Limete.
Aussitôt après, les dépouilles mortelles seront amenées à la permanence du parti, sur le petit boulevard, 11me Rue Limete, en vue de leur exposition jusqu’au mardi 1er novembre, jour prévu pour leur inhumation au cimetière de Kinkole, dans la banlieue Est de Kinshasa. Les hommages leur seront rendus sur place.
            A cet effet, il est demandé aux combattants de l’UDPS ainsi qu’aux militants et cadres des forces politiques et sociales acquises au changement de se présenter nombreux au lieu du deuil, afin d’honorer la mémoire de ces nouveaux martyrs de la démocratie. Tous les Kinoises et Kinois épris de paix et de libertés sont également attendus aux obsèques des compatriotes qui ont versé leur sang pour la cause de la partie.
                                       Kimp

1 COMMENT

Comments are closed.