Etumba, Ngoyi Kasanji et consorts contre-attaquent face aux Dangbelé

0
43

 Didier Etumba, chef d’Etat Major-général des FARDC, Ngoyi Kasanji, gouverneur du Kasaï Oriental, Mme Ngalula, Kayaya, la RDC et le Conservateur des titres immobiliers de la Lukunga étaient en appel, hier mercredi 5 janvier 2011, à la Cour d’appel de la Gombe, contre la décision rendue par le premier juge, au Tribunal de Grande Instance de Kinshasa Gombe, dans l’affaire les opposant à la succession Dangbele.
En appelant la cause qui était inscrite sous 26.577/26.578/579/26.583/27.102, la cour n’a pas pu recevoir les dépositions de ces deux parties compte tenu de deux exceptions soulevées par les appelants et l’a renvoyée au 26 janvier 2011, pour que ces parties régularisent la procédure.

Le premier moyen soutenu par les appelants tient à la communication des pièces, qui leur sont parvenues selon eux, à la veille de l’audience, et le second moyen concerne l’omission de certaines mentions.
 On rappelle que la succession Dangbele réclame la concession nommée « SYKIN », actuellement ZAMA, sise sur l’avenue Kabasele, ex Flambeaux, dans la commune de la Gombe, en face de l’hôpital de l’Occp, qui aurait été ravie et vendue frauduleusement aux prévenus précités, qui se sont constitués partie  dans cette affaire, avec la complicité du conservateur des titres immobiliers de la Lukunga en 1997.

Muriel Kadima 

 

LEAVE A REPLY

*