Etienne Kabila en justice contre l’Afrique du Sud

0
69

Déclaré non coupable par la Haute Cour de Pretoria, devant laquelle il était poursuivi depuis janvier 2013 pour préparatifs de coup d’Etat contre le régime en place à Kinshasa, et naturellement acquitté le mercredi 18 février 2015, Etienne Kabila Taratibu se propose d’attaque l’Etat sud-africain en justice. C’est ce qu’il a fait savoir aussitôt après avoir appris la clôture du procès en sa faveur.
Celui qui n’a cessé de clamer être l’aîné des enfants biologiques de feu Laurent-Désiré Kabila, président de la République Démocratique du Congo assassiné le 16 janvier 2001, et demi-frère de l’actuel Chef de l’Etat, accuse la République Sud-Africaine d’être complice d’un complot visant à l’éliminer politiquement de la scène congolaise par une lourde condamnation.
Pour avoir été privé de liberté injustement pendant deux ans, alors que son dossier était vide, il tient à la réparation morale et financière de tous les préjudices lui causés. Libre depuis huit mois sous caution, Etienne Kabila est en train de réfléchir, avec le concours de son avocat, aux éléments à mettre dans le dossier et aux dommages-intérêts à demander à l’Etat sud-africain.
Compte tenu du grand bruit provoqué par son procès et celui de ses amis congolais accusés de faire partie d’un groupe terroriste, le suspense est garanti pour ce nouveau round judiciaire.
On rappelle que le vrai-faux fils de Mzee Kabila vit en exil en Afrique du Sud depuis 2002. Il y avait du reste pris part au Dialogue intercongolais, dans le quota des délégués de la Société civile.
Kimp