ESURS : Maker Mwangu décide de relancer le sport universitaire

0
87

IMG_0463Le lancement officiel des activités sportives 2013-2014 de l’Union Congolaise  du Sport Universitaire (Ucosu) a eu lieu le vendredi 28 février 2014 à l’Institut Supérieur des Techniques Appliquées.  La cérémonie était présidée par le professeur Kimenyua,  directeur de cabinet de Maker Mwangu, ministre ad intérim de l’Enseignement Supérieur, Universitaire et Recherche Scientifique.

Donnant lecture du message du ministre, son directeur de cabinet a souligné que les activités sportives étaient reléguées au second plan en République Démocratique du Congo. Et pourtant,  elles devaient occuper une place de choix. De ce fait, il a invité  toutes les autorités de son secteur  à avoir des services autonomes et compétent affectés aux départements du sport universitaire afin de promouvoir ce domaine. D’où, a-t-il fait comprendre l’importance d’aménager et de réhabiliter les  infrastructures en les dotant des matériels appropriés.

 S’adressant aux étudiants, premiers concernés par cette réforme, le directeur de cabinet a indiqué que le ministre de l’Esures s’est également adressé aux sportifs étudiants  en leur demandant de cultiver l’esprit de fair-play, de camaraderie et privilégier l’esprit sain.

ISTA, une nouvelle face

 Prenant la parole à cette occasion, Pierre Kasengedia Mutumbe,  directeur général de l’Ista, a salué l’initiative et remercié le ministère  d’avoir choisi son établissement pour le lancement de la nouvelle saison sportive universitaire.

Il a succinctement  retracé les grandes lignes de l’organisation de son institution en ce secteur.

 Actuellement,  les ambitions de cette institution sont basées sur le développement et l’assainissement à tous les niveaux. L’assainissement que prône Pierre Kasengedia est à la fois  qualitatif et  quantitatif sur le plan moral, mental, environnemental, etc.

En ce qui concerne le développement, il a souligné que cette politique, a pu neutraliser l’esprit maléfique qui hantait l’Ista et qui a fait que certaines mauvaises langues l’ont même surnommé  « institut supérieur des troubles accélérés ».

 « Afin de nous conformer aux directives édictées par le ministre de tutelle et de focaliser l’énergie de nos étudiants sur des choses saines, le comité de gestion avait décidé de développer les activités para-académiques en général et spécialement les activités sportives », a-t-il indiqué.

 Le bilan sportif présenté à cette occasion porte à croire que les sportifs de l’Ista ont réalisé plusieurs exploits  dans les disciplines ci-après : le basketball, l’Ista  occupe la place du champion challenge interuniversitaire; en football, il  est quatrième  au challenge interuniversitaire et enfin en taikwondo, champion de la ville de Kinshasa.

Il sied de noter qu’au cours de cette cérémonie , le secrétaire général de l’Enseignement Supérieur a décerné  des brevets d’encouragement aux athlètes  de différentes universités et instituts supérieurs ayant participé aux compétitions organisées, en Russie et à Entebe, en ouganda ainsi qu’à l’Ista, l’UCK, à l’Académie des Beaux Arts pour leur contribution à la promotion du sport universitaire.

Un diplôme a été décerné à l’Ista pour le fait qu’il a servi de site pour la tenue desdites activités dans le cadre du développement du sport universitaire.

Avant la fin de la cérémonie, les équipes de Taekwondo et de Basketball ont livré quelques  matchs et combats d’exhibition.

Myriam Iragy et Dorcas Nsomue   

LEAVE A REPLY

*