ESU : les professeurs exigent l’examen de leur statut par le Parlement

0
75

    Les représentants des association des professeurs de l’enseignement supérieur et universitaire se sont réunis une fois de plus pour évaluer le Protocole d’accord signé le 10 avril 2010 entre le gouvernement et l’association des professeurs l’ université de Kinshasa (APUKIN ) ,le samedi 19 février à  l’Institut Facultaire des Sciences de l’Information  et de la Communication (IFASIC).

    Après leur prise de position du 07 décembre 2O1O ; ils font deux constats suivants :

* l’Examen du statut particulier du professeur tire en longueur ;

* l’Amputation d’une partie de leur traitement persiste depuis le mois de septembre 2010.

 

    Par conséquent ; ils exigent :

* la finalisation du statut du professeur à  la session parlementaire du 15 mars 2011 et sa promulgation au même moment;

* l’apurement des arriérés des salaires et la libération mensuelle de cette partie de leur traitement.

    On rappelle que la réunion du O7 décembre 2010 avait porté sur le mémorandum déposé par l’Apukin auprès du gouvernement au sujet de la révision du statut des professeurs lequel comprend leurs droits et obligations. Ils ont soulevé le problème de l’amputation d’une partie de leurs salaires depuis le mois de juillet 2010 qui est touché. Ils ont passé en revue la mission qui leur avait été confiée par le gouvernement concernant l’année académique 2009-2010.

                Les associations des professeurs d’universités et Instituts supérieurs ont décidé de travailler la main dans la main pour trouver des solutions aux différents problèmes qui les affectent .

Leurs représentant se retrouveront le 05 mars 2011 pour évaluer la situation et  se réservent le droit de prendre les mesures qui s’imposent.

    Il faut noter que cette réunion a pris tout l’avant-midi afin que l’analyse soit faite comme il se doit. Elle a connu la participation de toutes les associations  notamment le prof Kitombole (  président de APUKIN) ;Denis Nzokatu (président de API) ;Alexis MBIKAYI ;Henry KOKOLO rapporteur des associations des professeurs ; etc.

 

Dorcas NSOMUE

LEAVE A REPLY

*