EPSP : résultats du Tenafep/ 2014 : environ 85% de réussites

0
572

IMG_0463Enfin, les résultats du Test national de fin d’études primaires (Tenafep) sont disponibles dans les écoles, depuis le 02 juillet 2014. Ils accusent un pourcentage de réussite élevé d’environ 85%. En retirant les bulletins de leurs rejetons dans leurs écoles respectives, les parents eux-mêmes étaient surpris par la célérité mise dans la publication des copies de Tenafep. Les points de Tenafep ont été déjà additionnés aux points obtenus à l’école pour l’obtention d’un pourcentage final déterminant la réussite de l’élève finaliste de la 6ème année primaire.                                    Les responsables en charge de ce test ont expliqué que, conformément aux instructions émanant du ministère  de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (E.P.S.P.), des précautions sont prises en amont pour la bonne passation de l’épreuve et sa rapide correction. La date du 02 juillet est pour eux une date butoir pour la proclamation des résultats de l’année scolaire et la délivrance des bulletins. Ils se devaient absolument veiller pour respecter le calendrier scolaire. Et ceci, sur l’ensemble du territoire national.

            Les parents et leurs enfants lauréats de Tenafep ont donc poussé un ouf de soulagement en voyant ces résultats, mais ils sont restés incertains sur la date de délivrance des certificats de fin d’études primaires, se rappelant que les lauréats de l’année dernière n’étaient pas encore en possession de leurs certificats. Malgré l’insistance mise par des parents pour obtenir ce petit parchemin, rien ne pouvait se faire. La raison est connue : il y a  eu une rupture de stock. Et pour ré-imprimer de nouveaux certificats, il fallait passer obligatoirement par un « Appel d’offres » sur le marché public, afin de permettre une sélection d’un imprimeur pouvant réaliser cette impression au mieux des intérêts de l’Etat et du gouvernement congolais. Il est bon de rappeler que, depuis deux années scolaires, il y a eu ce retard dans la délivrance des certificats. Mails actuellement, ils sont enfin-là, déjà imprimés et bien gardés dans l’imprimerie qui avait gagné l’appel d’offres du gouvernement de la République. Selon l’information obtenue par notre rédaction, l’imprimeur n’attendrait que le quitus du gouvernement pour livrer sa cargaison de certificats. Les parents et les lauréats du cycle primaire seront donc bientôt servis après deux ans d’attente.

            Toutefois, d’aucuns s’étonnent de ce retard de deux ans enregistré dans la délivrance de ces certificats de fin d’études primaires. Selon les précisions obtenues, ce retard a été aggravé par l’interdiction faite aux ministres d’engager le gouvernement pendant cette période de transition. Car, malgré que le projet de dépenses pour payer l’imprimeur soit déjà sur le bureau du ministre du Budget, ce dernier ne peut rien engager comme dépense au risque de connaître le sort de son ancien collègue de l’Enseignement supérieur, universitaire et Recherche scientifique.

RSK

LEAVE A REPLY

*