EPS/INC : les «Bleu-Blanc» disent au-revoir à l’année scolaire 2014-2015

0
353

00024yHier jeudi, 02 juillet 2015, le ministre de l’Enseignement primaire, Secondaire et Initiation à la nouvelle citoyenneté (EPS/INC), Maker Mwangu Famba, a clôturé l’année scolaire 2014-2015 à l’Institut Bobokoli, à Binza-Ozone, dans la commune de Ngaliema. C’était à l’occasion de la proclamation des résultats obtenus des élèves de cette école. On a vu des parents d’élèves endimanchés, tirés à quatre épingles se presser pour assister à cette proclamation de leurs rejetons. En présence de plusieurs autorités scolaires résidant à Kinshasa, dont Thérèse Olenga Kalonda, Dieudonné Lufunisabo Bundoki et Michel Djamba, respectivement ministre provinciale en charge de l’Education, Environnement et Genre ; Secrétaire général et inspecteur général à l’EPS, le ministre de l’EPS/INC a clôturé officiellement l’année scolaire 2014-2015, en remerciant tous ceux et celles qui ont contribué au bon aboutissement de cette année scolaire, en commençant par les parents qui se sont dépensés pour que leurs enfants arrivent au terminus.

A ce sujet, il a rappelé avec pertinence le dicton lingala : « kobota elengi, kasi kobokola pasi » (il y a de la joie de mettre au monde, mais c’est pénible d’élever et d’éduquer un enfant). Il a noté que la foule des parents présente était un signe que le Président de la République avait raison de classer l’éducation parmi les priorités de son action. Il s’est réjoui avec les parents qui venaient embrasser leurs enfants qui avaient réussi à l’issue de cette proclamation des résultats.

            Il n’a pas oublié de remercier les enseignants qui sont obligés d’enseigner et d’éduquer les enfants que souvent ils ne connaissent pas, mais qui, malgré cette difficulté, arrivent aux bons résultats. Il les a encouragés et a signalé l’accent qui sera mis davantage sur leur renforcement des capacités, grâce au système déjà en cours de la formation des enseignants à distance. En outre, il a aussi épinglé le respect du calendrier scolaire qui l’a amené à clôturer en cette date du 02 juillet – et cela sur l’ensemble du territoire national – les activités scolaires de l’année scolaire. Pour lui, il en sera de même pour l’année prochaine. Il a informé l’assistance du fait qu’il avait déjà publié le calendrier scolaire pour l’année scolaire 2015-2016, dont la rentrée scolaire est fixée au 07 septembre 2015. Il a conseillé aux parents de ne jamais attendre les derniers jours pour préparer la rentrée scolaire de leurs enfants ou d’espérer que cette date soit reportée. Il n’en sera pas question.

L’Institut Bobokoli, première école performante à l’EPSP/Kin-Ouest

            Le ministre a justifié sa venue à l’Institut Bobokoli pour clôturer l’année scolaire par la publication par l’Inspection générale de l’EPSP du palmarès des écoles performantes de chaque province éducationnelle de notre pays. Dans la province de l’EPSP/Kin-Ouest, la palmarès en sa possession signale que c’est cet institut qui  se trouve en tête, tandis que son cycle primaire est classé 7ème dans le palmarès des écoles primaires. Il a félicité les responsables de l’Institut et invité ceux de l’école primaire à fournir beaucoup d’efforts pour se hisser l’année prochaine à la première place.

            Dans le cadre de l’Initiation à la Nouvelle Citoyenneté, Maker Mwangu a signalé que l’année scolaire prochaine, chaque école bénéficiera d’un drapeau national devant lequel le salut au drapeau s’effectuera chaque jour avant tout début de cours et un thème précis sera commenté par les responsables. Et l’horaire des cours intégrera une journée civique pendant laquelle les élèves apprendront le bénévolat – travaux d’intérêt communautaire, visite et aide pour les personnes vulnérables, journée de l’arbre, etc.

SAKAZ