Enseignement national : I50 millions USD pour les infrastructures

0
28
Le Projet d’Appui au Redressement du Secteur de l’Education (PARSE) a clôturé, le vendredi 17 décembre 2010 dans la salle des conférences du Centre Nganda, dans la commune de Kintambo, à Kinshasa, le séminaire sur « La validation des stratégies nationales sur la construction et la réhabilitation des écoles de qualité ». Un montant de 150 millions de dollars américains est mobilisé, depuis le 11 janvier 2008, pour la construction des écoles sur toute l’étendue du territoire national et la réfection de 1579 salles de classes dans 240 écoles en état de délabrement avancé.
A ce jour, près de 49 écoles sont déjà rénovées dans les provinces de Kinshasa, de Bandundu, du Kivu… L’exécution de ce programme de grands travaux dans le secteur de l’enseignement national va se poursuivre jusqu’au 11 janvier 2012. Le forum du Centre Nganda a permis notamment l’analyser  la qualité des terrains sur lesquels seront érigées les nouvelles écoles et des contrats liés à la passation des marchés.
Il faut noter que le pays étant totalement enclavé, le transport des matériaux de Kinshasa vers les provinces pose d’énormes problèmes. D’autres obstacles au bon déroulement de ce projet sont les inondations, les glissements de terrains, les séismes, etc. Des ingénieurs et experts du PARSE ont reçu pour consignes de conduire les chantiers de manière à ce qu’ils soient réalisés à moindres coûts.
Selon un expert, un bâtiment de 3 classes coûte 550 dollars américains et peut tenir 30 ans.
 
Dorcas Somue

LEAVE A REPLY

*