Engrossée par son enseignant, une élève rate son avortement

0
44

Une élève de 16 ans a trouvé la mort dernièrement au quartier Don Bosco, dans la commune de Mont-Ngafula, après un avortement manqué. On laissait entendre qu’elle était l’amante de son professeur des mathématiques dans un complexe scolaire de la même municipalité. C’est le dernier week-end, indique-t-on, qu’elle a ressenti un grave malaise au niveau de son bas-ventre.

Conduite d’urgence par sa mère dans un centre médical, le personnel soignant a diagnostiqué une grossesse mais constaté aussi que la fille avait tenté de se faire avorter. Soumise à un interrogatoire serré, elle a avoué avoir pris des produits abortifs lui proposés par l’enseignant auteur de la grossesse.

En dépit des soins lui administrés pour la tirer du pétrin, elle a fini par succomber. L’intéressé ayant fui sa maison, la famille de la défunte n’avait d’autre choix que d’organiser les funérailles. Un dossier judiciaire est ouvert à charge du fugitif.

                                               Gloire Mangaya Nianga (stg/ UPN)

LEAVE A REPLY

*