En tournée dans la ville de Matadi:Mbatshi au coeur des réalités de Nzanza

0
117

Le Gouverneur de Province du Kongo Central poursuit ses itinérances à travers sa juridiction. Après avoir visité les territoires, les districts, la ville de Boma, il ne lui restait plus que la ville de Matadi et le territoire de Lukula, qui bouclera la boucle.  Après avoir visité la commune de Mvuzi, il a été chaleureusement accueilli par la population de la Commune Molakisi de Nzanza que dirige des mains de maître Didier MASUNDA ma NOKI.

 

  Il était 12h 20’ quand le gouverneur de Province Simon Floribert MBATSHI BATSHIA a été accueilli au rond-point Nzanza dans la partie Kitomesa pour sa visite d’inspection dans cette entité de la Ville de Matadi qu’est la commune de Nzanza molakisi, ce vendredi 21 Août 2009.

 

Fleuri par un couple d’enfants, il a été salué par un comité restreint d’accueil composé du bourgmestre Philippe Didier MASUNDA ma NOKI, du Maire de la ville Jean Marc NZEYIDIO, du Chef de quartier Nzanza Germaine, du Ministre Provincial en charge de l’Intérieur, Administration du Territoire, Affaires Foncières et Affaires Coutumières David KUNKU di MAYEYE, auxquels se sont joints les bourgmestres Jean Marie SOMPA BULEZI et Jean-Baptiste MIFUNU BANZANGA.

 

Immédiatement après, le capitaine Jean Willy ESABE de la PNC lui rendait les honneurs militaires sous l’œil vigilant du Commandant de la ville, KATONIA et lui accordait l’aval pour le terrain scolaire du complexe Wenze où toute la population s’était massée.

 

Accompagné de son épouse, de deux membres du conseil Provincial de sécurité, le Général MANKOMA de la 2ème région militaire et le colonel ODIMBA assumant l’intérim de l’Inspecteur Provincial de la PNC en congé, de trois Ministres Provinciaux David Kuku di Mayeye, Pamphile Badu wa Badu et Dieudonné Pambu Ntima, des députés provinciaux Léonard Fuka Unzola, Bonyeku Bompasa et Césarine Vazingila Batila ainsi que du député national Albert Fabrice Puela, tous à pieds, le Gouverneur de Province a été ovationné sous le rythme de la fanfare de la PNC , du groupe culturel Mbunda bana Dendale et du groupe Zabalo du rond-point Nzanza au terrain Wenze.

 

Le programme officiel de la visite a prévu pour cette journée, outre les formalités protocolaires habituelles. Il y aura  le mot de bienvenu du Bourgmestre de la Commune de Matadi, l’adresse du Gouverneur de Province et l’audition des administrés à travers les audiences dans l’après-midi.

 

La journée du 22 août était consacrée à la visite de certains sites dont les latrines du rond-point Nzanza, la rue Songololo, les avenues Soyo et Kipoto, la cellule Zola Nsiaku où est programmée l’érection d’un marché.

 

 Commune de Matadi : l’état des lieux 

Philippe Didier Masunda ma Noki a remercié le Gouverneur de Province pour cette visite d’inspection qui est une occasion lui permettant de s’informer à la base de tous les problèmes entravant le bon fonctionnement de l’appareil administratif et de développement social de la population.

 

Il a ensuite présenté la carte postale de sa commune, la plus populaire de Matadi mais confrontée à plusieurs difficultés dont le manque de bâtiments administratifs pour certains quartiers, l’électricité, l’eau, la sécurité de biens et de personnes, l’insalubrité…

 

Pour terminer, il a émis le vœu de voir l’autorité provinciale apporter sa contribution à la résolution de certains problèmes car la commune, malgré la modicité de ses moyens, réalise peu à peu certains travaux dont l’érection des puits d’eau dans le quartier Nsakala Nsimba, le raccordement du bâtiment administratif de la SNEL , la construction des latrines pour agents etc.… En mémoire du percepteur principal communal décédé il y a quelques jours, une minute de silence a été sollicitée.

 

L’auteur des plaidoyers sociaux des Matadiens à l’endroit des autorités politico administratives et d’autres structures tant nationales qu’internationales pour l’amélioration des conditions de vie de ses administrés et la réduction de la pauvreté, l’ambassadeur de la paix Jean Marc Nzeyidio a demandé au Gouverneur de Province Simon Floribert MBATSHI à s’exprimer librement et clairement devant cette population de Nzanza qui était déjà impatiente de l’écouter.

 

Le message de Mbatshi Batshia aux « Nzanzois»

              Le Gouverneur de Province a commencé son adresse par remercier la population pour l’accueil lui réservé, tout en signalant que c’est la seconde descente officielle après l’inauguration du pont Matondo Nguizani ex Bezac réalisée avec le financement du Gouvernement Provincial.

 

Selon lui, cette visite d’inspection, comme celles réalisées à travers toute la Province, était l’occasion d’écouter les desiderata de la population, de s’informer de leurs problèmes, d’apporter des solutions aux problèmes solubles, de promettre pour ceux dont les solutions nécessitent des études… C’est pourquoi a-t-il demandé à ses administrés de briser la peur et lui dire tout ce qui le préoccupe.

 

Le Gouverneur  de Province a parlé du programme quinquennal du Gouvernement Provincial perturbé par la non rétrocession de 40% de recettes à caractère national, des relations entre le Gouvernement Provincial et l’Assemblée Provinciale, de la différence entre les opérateurs économiques et les investisseurs recherchés par la Province , de la réalisation des 5 chantiers de la République, des possibilités de développement de la Province, de la résorption de la faim; de la déserte en eau et électricité, des infrastructures dont la construction des ponts Mpozo et Mbangu à Boma avec la même architecture.

 

Masunda ma Noki, victime expiatoire

 Le dernières paroles du Gouverneur de Province au terrain du Complexe scolaire Wenze ont permis à MASUNDA ma NOKI de démasquer ses détracteurs.

 

Affaire un million de Francs Congolais.

 Ayant promis un rafraîchissement à toute la population, plusieurs personnes ont vu que tous les Nganda de la Commune allaient faire le plein. Les Chefs de quartier se sont trouvés dans l’incapacité de contenir la population et de ce fait un des conseillers du numéro un de la Province parle de 1.500.000Fc avec présomption d’un détournement des deniers par le bourgmestre, à sanctionner à tout prix avec l’appui d’un groupe de jeunes qui n’ont jamais réalisé un projet de développement de la commune.

 

Le Maire de Matadi a fait savoir que les 1.000.000Fc reçus étaient insuffisants pour servir toute la population. Et pour mettre fin à cette confusion, étant donné la justification claire du montant perçu, MBATSHI BATSHIA, en bon père de famille a ajouté un autre million FC.

 

Reçus en priorité, les membres du Conseil Communal de Sécurité se sont acharnés sur le bourgmestre sur base des informations parfois erronées.

 

Les Chefs de quartier, certains notables et agents de la commune habitués aux magouilles ont diabolisé Masunda ma Noki, dont le souci primordial était pourtant le changement des mentalités, la bonne gouvernance, le développement de la commune, la restauration de l’autorité de l’Etat, la rigueur.

 

Simon MBATSHI BATSHIA a reçu plusieurs mémos et répondu à certaines préoccupations émises par des cadres. Il était environ 2h 00’ du matin quand il a pris congé de ses administré,  avec l’espoir de revenir plus tard.

LEAVE A REPLY

*