Elections en RDC : l’Allemagne pour des conditions égalitaires entre concurrents

0
55

frank-walter-steinmeier-spdArrivé à Kinshasa à 7h30, hier jeudi 19 février 2015, le ministre allemand des Affaires étrangères, Franck-Walter Steinmeier, a co-animé une conférence de presse avec son homologue congolais, Raymond Tshibanda Ntungamulongo, en début d’après-midi au siège de la diplomatie de la RD Congo à Gombe. Cet entretien axé sur les différents domaines de coopération (culturel, économique, politique, etc.) est une première depuis 1977, année de la dernière visite d’un chef de la diplomatie allemande en RDC.
Dans leurs propos liminaires, les deux ministres ont confirmé avoir le tour de ces relations et discuter autour des questions d’intérêts communs, notamment la situation dans la région des Grands lacs, les questions bilatérale, la prolifération des conflits en Afrique centrale et des leçons à en tirer, etc.
Particulièrement, l’hôte de la RDC, Franck-Walter Steinmeier, a indiqué n’avoir pas fait le déplacement seulement pour parler terrorisme, de la situation qui sévit à l’Est de la RDC et de la situation intérieure du pays, mais aussi pour s’intéresser à l’expertise des collègues africains au regard des progrès qui ont été réalisés, par exemple, dans le cadre de la conférence internationale de la région des Grands lacs.
Au niveau bilatéral, a appuyé le chef de la diplomatie germanique, les deux pays s’intéressent mutuellement, d’autant plus que le potentiel de développement, de conception et d’approfondissement des relations est énorme.  « Nous sommes venus non seulement entant qu’acteur politique mais aussi comme acteur économique. Raison pour laquelle je suis venu avec une grande délégation économique, une délégation allemande de l’assemblé nationale,  de grands représentant des entreprises allemandes, les PME et toutes les branches économiques et industrielles, et aussi de grands représentant qui auront aujourd’hui ou demain la possibilité de connaitre et de rencontrer les représentant de l’agro-culturel congolaise dans toute sa diversité… », a-t-il fait noter.

Financement des élections : la promesse de l’Allemagne

Interrogé sur l’appui financier de l’Allemagne aux futures élections en RDC, Franck-Walter Steinmeier a fait noter que toute demande de la RDC à ce sujet devra être adressée à l’Union européenne (UE).  Puis d’ajouter que c’est seulement à l’issue de l’introduction de cette demande que l’Allemagne pourra apporter sa contribution financière. « Pour ce qui concerne des demandes du gouvernement congolais, je dois vous dire que ce sont d’abord les institutions européennes qui sont chargées de ces demandes et en fonction des pourparlers en Europe, l’Allemagne décidera de ce qu’elle donnera », a-t-il précisé.
Rappelant que lors de précédentes joutes électorales( 2006 et 2011), son pays a apporté une grande et importante contribution au financement et à l’organisation des élections démocratiques, il a émis le souhait de voir les élections de 2015 et 2016 se passer dans des conditions pacifiques et dans des conditions égalitaires.
Au sujet de la publication du calendrier électoral, le chef de la diplomatie allemande a noté que son pays est heureux de sa publication.
Abordant la question des investissements, Frank Walter Steinmeier a indiqué que des opérateurs économiques allemands sont à Kinshasa pour « connaitre les conditions qui existent en RDC et connaitre les obstacles administratifs éventuels avant de s’engager dans des investissements ».
Tshieke Bukasa