Elections : la Ceni porte son budget de 1,2 à 1,8 milliards USD

1
262

CENIC’est au cours d’un point de presse organisé hier mardi 6 décembre 2016 au siège de la Ceni (Commission Electorale Nationale Indépendante) que son président, Corneille Nangaa, a fait état de deux grandes activités que son institution devait réaliser, à savoir
l’élection des gouverneurs dans les 21 provinces créées à la suite du découpage territorial, alors dirigées par des Commissaires Spéciaux, et la poursuite des préparatifs des élections générales, notamment la présidentielle, les législatives nationales et provinciales, les élections urbaines, municipales, locales, etc.

La première activité a effectivement eu lieu tandis que la seconde se trouve en phase d’exécution avec l’enrôlement des électeurs, estimés à plus ou moins 42 millions de personnes.

A une question sur le report de la publication du calendrier électoral suite au deuxième dialogue qui devrait avoir lieu sous peu, le président de la CENI a répondu qu’il n’y a pas eu report, d’autant plus qu’il n’y a pas eu un communiqué officiel annonçant la publication dudit calendrier.

Selon lui, il y a trois calendriers électoraux en souffrance qu’on n’a pas encore exécutés. « Nous lançons aujourd’hui les consultations pour requérir les avis et considérations des autres acteurs. Le dialogue doit être permanent, puisque certaines personnes estiment que la publication du calendrier est une provocation. D’autres aussi sont contentes mais disent que c’est sans objet. Et, l’accord politique donne des repères en termes d’options. Le calendrier aura des séquences détaillées de toutes les activités électorales en se
conformant à la Constitution», a martelé le patron de la centrale électorale congolaise.

Près de 1,8 milliards de dollars de budget

Parlant du budget, le président de la Ceni a confirmé l’information selon laquelle son institution avait déjà déposé le projet du budget pour la prise en charge de toutes les activités électorales. A ce sujet, il a fait savoir que le coût global est de plus ou moins 1
milliard 800 millions de dollars américains. Le budget et initial, rappelle-t-on, était estimé à 1,2 milluards USD.

A cet effet, il a renseigné que le gouvernement a validé un plan annuel de décaissement de 300 millions de dollars américains.

Cependant, un travail est en cours entre la CENI et le gouvernement pour voir ce qui est faisable au regard des fonds disponibles.

Quant au processus d’enrôlement dans la province pilote du Nord Ubangi, où l’opération a été lancée le 31 juillet 2016, on a enregistré plus ou moins 803.000 enrôlés sur 835.000 attendus, soit 96%. Enfin, il a rappelé la poursuite de ladite opération, de la
formation du personnel et du déploiement de matériel dans 12 autres provinces. L’objectif visé est de clôturer l’enrôlement le 31 juillet 2017, afin de « présenter au peuple congolais un nouveau fichier électoral fiable et près pour l’organisation de tous les scrutins ».

Dorcas NSOMUE

1 COMMENT

Comments are closed.