Elections 2015/16 : le MLC en ordre de bataille

0
34

mlcOuverts le jeudi 9 avril 2015, par sa Secrétaire générale Eve Bazaïba Masudi, les travaux de la session extraordinaire du Mouvement de Libération du Congo (MLC) se se sont clôturés le samedi 11 avril 2015 au siège national de ce parti, situé au numéro 06 de l’avenue du Port, dans la commune de la Gombe. Pendant 3 jours, les participants à cette session, à savoir les membres du collège des fondateurs, les membres du comité exécutif national, les présidents fédéraux, mais aussi les députés et sénateurs du parti, ont réfléchi sur 4 thèmes liés au processus électoral, à la décentralisation, à l’organisation du troisième conseil des représentants et enfin à l’orientation des activités du parti.

 Après examen et délibérations en commissions, le bureau politique du parti de Jean-Pierre Bemba Gombo a décidé d’aligner  les candidats à tous les niveaux des scrutins prévus en RDC. Il a demandé à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de privilégier d’abord l’organisation des élections provinciales.

En ce qui concerne la décentralisation, cet organe du MLC a fait observer une certaine inadéquation du processus au regard des contraintes liées au calendrier électoral de la Ceni. D’où sa proposition de renvoi des élections locales, municipales et urbaines après 2016, en vue de finaliser et bien préparer l’installation de nouvelles provinces.

Au chapitre des résolutions internes, le bureau politique du parti a décidé de la convocation dans un bref délai du troisième conseil des représentants pouvant entériner les différentes résolutions issues de cette session extraordinaire.

Dans son mot de clôture, le Secrétaire Général Adjoint chargé de la coordination des fédérations, Alexis Lenga wa Lenga Penze a, au nom du président national Jean-Pierre Bemba et de la Secrétaire générale, Eve Bazaiba, remercié et félicité tous les participants pour la qualité du travail abattu en un temps record. Il a rassuré le bureau politique de l’exécution de toutes les recommandations de ces assises. Par ailleurs, Alexis Lenga a fait savoir à l’assistance que la Sg Eve Bazaiba a été d’urgence invitée par le président national à la Haye. Elle va ensuite se rendre à New York pour représenter le MLC à un Forum de la Banque mondiale. D’où son absente à la cérémonie de clôture.

Il faut noter que le bureau politique du MLC est un organe d’orientation, de conception et des directives du parti. Sa session est toujours convoquée par le président du parti ou par son mandant. Pour cette première session intervenue après  la dernière restructuration au sein du parti, elle a connu, affirme-t-on, la participation de 500 cadres dont les membres du collège des fondateurs, du comité exécutif national, des présidents fédéraux, mais aussi des députés et sénateurs du MLC .

Tshieke Bukasa