Elections 2011 : des notables de Yumbi redoutent une tricherie

0
32

 Le décor d’une tricherie électorale en 2011 est en train d’être planté dans la circonscription électorale de Yumbi, dans la province du Bandundu. La dénonciation vient des notables de ce territoire.

            Dans une correspondance adressée au président de la Commission Electorale Indépendante (Cei), en date du 18 novembre dernier, ils protestent contre « le décor d’une tricherie en perspective dans la circonscription de Yumbi ». Ils en veulent pour preuve : la composition du bureau local de la CEI dominée par une seule ethnie. Il s’agit notamment du chef de bureau de liaison de la Cei, du logisticien et ainsi que du secrétaire qui sont tous les trois originaires d’une même ethnie, à savoir les « Batiene ».

            Or, le territoire compte plusieurs ethnies, dont celle des « Banunu », du reste majoritaire.

            Ceci présage la planification d’une fraude électorale en 2011, en faveur d’une seule ethnie, accusent les notables. Par ailleurs, ils renseignent que les deux ethnies (Batiene et Banunu) avaient déjà eu à s’affronter pour l’occupation des terres dans les années qui avaient suivi l’indépendance.

            Mais le conflit le plus meurtrier est celui qui avait éclaté à l’issue du 1er tour de la présidentielle de 2006. C’est pourquoi, se référant au passé, invitent-ils la hiérarchie de la CEI à prévenir l’escalade de violence à venir. Le « pouvoir organisateur » des élections est invité à garantir la représentation équitable des ethnies du territoire de Yumbi au niveau de son bureau de liaison. 

Dom

 

 

LEAVE A REPLY

*