Elections 2011 : déjà 75% financés par la RDC

0
30

La salle de conférences du ministère des Finances a servi de cadre hier dimanche 26 juin 2011 à la cérémonie de remise de la preuve de paiement effectué par le gouvernement en faveur de l’actuel processus électoral. 20 millions USD : telle est la hauteur de l’enveloppe remise à la Commission  Electorale Nationale Indépendante (CENI). Avec ces ressources, a-t-on appris, la contribution du gouvernement passe de 62 à 80 millions USD. Témoins de l’événement le ministre des Finances, Matata Ponyo et le président de la CENI, le pasteur Ngoy Mulunda Daniel.

A cet effet, le ministre a d’entrée de jeu rappelé l’engagement du gouvernement, de financer les élections de cette année principalement par les ressources internes. Soulignant l’importance de cette mise à disposition de la CENI des moyens importants tout en préservant le cadre macroéconomique, Matata Ponyo a justifié l’acte posé en faveur de cette institution-clé dans le cadre du processus  de stabilisation de notre pays. Surtout,  parce que les élections libres, démocratiques, justes et transparentes constituent un signal fort aux investisseurs tant nationaux qu’étrangers. D’où, estime-t-il, il y va de l’intérêt politique et économique du pays de doter la CENI des moyens nécessaires.

Afin de certifier que le gouvernement a réellement mis à la disposition de la CENI, le montant de 20 millions USD, l’argentier national a remis officiellement les attestations de paiement aux différents comptes bancaires de la CENI( Rawbank, Access Bank et BGV Bank).
Promettant par ailleurs d’ajouter dès le mois de juillet prochain une nouvelle somme de 20 millions, Matata Ponyo a conclu que cela pourra amener la contribution du gouvernement à 80%.

La balle dans le camp de Ngoy Mulunda

« Si vous avez 80% des ressources provenant de l’Etat, il n’y a pas de raison que les élections ne se tiennent pas sur base d’insuffisance financière ! Qu’il y ait d’autres facteurs techniques, nous l’accepterons. Mais qu’il y ait un facteur relatif au financement, nous refusons. C’est un engagement du Chef de l’Etat et le Trésor public est en train de le réaliser… ». Ces propos du ministre  Matata, accompagnés des preuves de transfert ont permis au numéro 1 de la CENI de reconnaitre la fidélité du gouvernement face à ses promesses. «  C’est avec beaucoup d’orgueil que je suis fière de recevoir ces fonds de la part du gouvernement qui a accordé une oreille attentive », répondu le pasteur.

Confirmant que les élections auront bel et bien lieu, car déjà financées à plus de 75% par des ressources nationales, Ngoy Mulunda a signalé de l’augmentation des bureaux de vote à 70.000 pour que la population ne souffre pas. L’argent reçu dimanche va servir, selon lui, à l’acquisition de la quincaillerie électorale (urnes, isoloirs etc.) ainsi qu’à l’achat des tentes.

Tshieke Bukasa

           

LEAVE A REPLY

*