Election des gouverneurs et vice-gouverneurs de nouvelles provinces : la liste définitive des candidats est là

0
324

Ceni_1Après la publication de la liste provisoire des candidats gouverneurs et vice-gouverneurs de nouvelles provinces démembrées par la Commission Electorale Nationale Indépendante, le lundi 28 février 2016, des recours étaient introduits par les candidats mécontents dans les différentes Cour d’Appel faisant office de Cours administratives. A l’issue des verdicts de la justice, la Ceni a précisé que, enfin publié la liste définitive des candidats gouverneurs et leurs adjoints, le vendredi 11 mars 2016. La cérémonie a eu lieu au siège de cette institution d’appui à la démocratie.

Il ressort des arrêts des cours qu’un total de 41 requêtes en contestation ou en annulation des décisions de   la CENI n°005/CENI/BUR/16 et n°006/CENI/BUR/16 déclarant respectivement non recevables et recevables les candidatures à l’élection des Gouverneur et Vice-gouverneur des nouvelles provinces, avaient été reçues.

Après la publication des listes provisoires, une période des contentieux avait été ouverte et permis de recenser 41 recours totalement traités par les 6 Cours d’appel compétentes, dont 15 candidatures pour Lubumbashi, 9  pour Mbandaka, 5 pour Mbuji-Mayi, 5 pour Kisangani, etc.

          Le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante, Corneille Nangaa a , dans sa communication, pris soin d’expliciter  les différentes péripéties qui ont abouti à l’élaboration de cette liste définitive.

          A cet effet, il a fait savoir à l’assistance qu’en date du  20 février 2016,  après l’opération de réception et traitements des dossiers de candidatures à l’élection des Gouverneurs et Vice-gouverneurs de nouvelles provinces, la CENI avait fait le constat que 135 dossiers avaient été  déposés dans les Bureaux de réception et traitement de candidatures.

Et en date du 23 février 2016, pendant la période légale d’ajout, retrait et substitution de candidatures, le secrétaire général du regroupement politique ‘’Majorité Présidentielle’’ avait sollicité de la CENI le retrait de certaines candidatures des partis politiques et personnalités membres de sa plate-forme, soutenant que toutes ces candidatures déposées antérieurement n’avaient pas obtenu l’aval du regroupement.

Il a précisé que  sur 135 dossiers, 66 dossiers ont été retirés pendant la période d’ajout, retrait et substitution de candidatures et 97 dossiers ont été retenus et soumis à la délibération de l’Assemblée Plénière de la CENI.

          Et au cours de cette délibération, 76 dossiers ont été déclarés recevables et 2l dossiers irrecevables.                  Les dossiers des candidats indépendants présentés en concurrence avec les candidatures émanant du regroupement politique «Majorité Présidentielle» dont ils sont membres, au regard des articles 110 de la Constitution du 18 février 2006 et 2 de la loi n°04/002 du 15 mars 2004 portant organisation et fonctionnement des partis politiques, ont été réjetés.

Dorcas Nsomue