Eglise de Mangembo : les chrétiens conviés à devenir des « hommes nouveaux » pour mieux se connecter à Dieu

0
957

 mangembo (1) Le  séminaire dénommé « Connexions divines », initié par le révérend Espérance Mbakadi , le  numéro un de l’Eglise de Mangembo et qui se tient sur l’avenue Bula, 1 bis,  au siège de cette communauté chrétienne depuis  début mars  a atteint sa vitesse de croisière.

  Mbakadi, un des orateurs dudit  séminaire , a  tenu l’assistance en haleine le vendredi 7 mars 2014  en parlant de la foi.

 Se référant  à Luc, il  a   fait observer  qu’un jour,  des piroguiers  avaient  pêché toute la nuit  dans le lac de Gennésareth, et étaient découragés.

Jésus qui s’était servi d’un de leurs bateaux le matin, avait demandé à  Simon de jeter ses filets  dans un endroit bien précis du lac.  Ce dernier était plié à cette demande tout  en revenant sur le calvaire enduré toute la nuit.

Grande fut  leur  surprise de voir leurs filets remplis des poissons.

 Et à la fin, Jésus avait prié Simon Pierre de le suivre.

            Ce texte, a fait observer Mbakadi, nous fait voir  la connaissance à travers la révélation.

            Nos cinq sens nous connectent  au monde spirituel.

Pour obtenir  la révélation, il faut avoir nécessairement la foi.

 La foi est cette ferme assurance des choses dont on ne dispose pas  encore mais qu’on espère posséder.

Le problème qui se pose est qu’on ne croit pas beaucoup.

 Simon avait eu foi la parole de Jésus et en vue ses filets se remplir des poissons.

 Souvent , l’homme n’a pas une grande estime de lui-même.

Quand quelqu’un vous promet 10000 francs et vous remet à cette personne  la somme  demandée, ce dernier répond en ces termes : Ah, je vois que tu a tenu promesse.

C’est ce genre de comportement que nous adoptons, a-t-il indiqué.

 ¨Bien avant cela, les fidèles de l’Eglise de Mangembo ont été sensibilisés sur la nécessité de prier pour leurs familles biologiques, des passages bibliques de la Genèse, plus précisément des extraits où Abraham a quitté sa terre natale et les siens pour émigrer à Canaan.

Quelles que soient nos positions dans la société, nous provenons des familles bien déterminées.

Terah, le père d’Abraham avait un projet bien défini mais n’était pas parvenu à le réaliser. Mais Abraham, Sarai…., eux sont arrivés à la terre promise.

Si nous nous tournons vers Dieu,  nos familles seront heureuses.

 On ne peut être vraiment heureux dans la famille, que  si chacun des membres l’est également.

 Le véritable  héritage n’est pas celui  qui nous est légué  par nos parents et pour lequel  nous nous battons parfois , mais celui  qui vient de Dieu.

 Frank Mulaja a agrémenté la soirée en exécutant quelques chansons de son répertoire.

  Ancien Jacques, comme on l’appelle d’habitude, a prononcé ces mots à l’intention des fidèles : « La solution à tes problèmes dépend de la manière dont tu vas te comporter pendant la retraite. Ma vie  doit changer car je veux me connecter au surnaturel  »

Ce pasteur a commenté les extraits bibliques sur Esaie et qui se rapportent à l’enfant prodigue.

 Et de dire plus loin : Vous jeûnez mais les résultats ne suivent pas. Devenez cet homme nouveau qu’on a lu dans l’histoire de l’enfant prodigue pour se connecter à Dieu.

Des fois, ceux qui jeûnent jurent  de se venger sur ceux qui les ont offensés après la période de pénitence. Et quand on agit de cette matière, il est difficile de s’attendre à voir sa prière trouver grâce auprès du Seigneur. Au contraire, on doit songer à partager son pain à celui qui a faim et à accorder asile à celui qui en a besoin».

Pour ce qui est du premier jour de ce séminaire, les fidèles doivent établir des fondements.

 Celui qui est « petit » peut se connecter à son semblable qui est « grand ».

 Si ton âme est pure, alors là on se connecte à Dieu.

La méchanceté gît dans nos cœurs. Le fils cadet a pris une résolution de ne plus retomber dans l’erreur. Suivons son exemple, a-t-il affirmé.

Faisons de l’introspection si nous voulons vraiment faire une connexion divine.

«Certaines personnes auront leurs connexions divines aujourd’hui même, d’autres d’ici quelque jours ou encore à la fin de ce séminaire».

« Connexions divines » prendra  fin le dimanche 16 mars 2014.

 Jean- Pierre Nkutu

LEAVE A REPLY

*