Eglise Catholique : hommage à Mgr Matondo

0
65

Les funérailles de Mgr Matondo Kwa Nzambi, décédé le 09 septembre 2011 au Centre Médical de Kinshasa (CMK), dans la commune de la Gombe, ont été marquées le week-end dernier par deux cultes religieux. Le premier était une messe d’actions de grâces organisée le vendredi 16 septembre à la Cathédrale Notre Dame du Congo. Cette célébration eucharistique était présidée par Mgr Kalond Mukeng, évêque émérite du diocèse de Luisa, assisté d’un collectif d’évêques venus de tous les coins du pays.

Parmi les participants, on a compté de prêtres et fidèles de Kinshasa et de Brazzaville ainsi que des membres de la famille biologique du défunt. Dans une brève intervention, le Père Maurice Nsambo, Supérieur Provincial de la Congrégation du Cœur Immaculé de Marie a insisté sur le rôle appréciable joué par ce grand « baobab » de l’Eglise catholique du Congo. Il a cité comme le géniteur des «Bilenge ya mwinda» (Jeunes de la lumière).
Au terme de la veillée mortuaire organisée à la Cathédrale Notre Dame du Congo de vendredi à Samedi, marquée par le dépôt des gerbes de fleurs, une messe d’adieu a été de nouveau organisée le samedi 17 septembre à 11 heures, avant l’enterrement au centre de Mbudi.

«Dans notre vie comme dans notre mort, nous appartenons au Seigneur », a lancé Mgr Kalond Mukeng. On rappelle que la dernière étape de la vie de Mgr Matondo a été une dure épreuve pour sa santé. Il était d’abord admis au Centre Médical de Kinshasa du 18 au 30 avril 2009. Toujours souffrant, il avait envoyé en Belgique, pour des soins appropriés, sur décision du Gouvernement provincial de la Congrégation du Cœur Immaculé de Marie. Suite à de nouvelles alarmantes sur son état de santé, il avait été rapatrié au pays le 25 octobre 2009 après un accord entre son médecin traitant et sa famille. C’est ainsi qu’il s’est retrouvé à la Maison Siméon à Kinshasa pour la suite des soins.
Et le 07 septembre 2011, Mgr Matondo était transféré au Centre Médical de Kinshasa, suite à des complications de son diabète et de sa tension artérielle. Il a fini par rendre l’âme le 09 septembre à 6 h 35.

Simbungu Lumingu Eddy (CP)

LEAVE A REPLY

*