Eglise catholique du Congo : Monsengwo de nouveau honoré par le Vatican

0
80

Une année après avoir été élevé à la dignité de Cardinal, Monseigneur Laurent Monsengwo Pasinya, Archevêque métropolitain de Kinshasa, vient de s’attirer de nouveau la sympathie du Saint Père, le Pape Benoît XVI. Le distingué prélat va désormais siéger comme membre du Conseil Pontifical pour la Culture. L’Eglise Catholique du Congo en général et celle de Kinshasa en particulier peuvent s’estimer heureuses d’héberger en leur sein un ministre de Dieu fort apprécié à Rome.

Les observateurs voient dans l’entrée de Monseigneur Monsengwo dans le club fermé des membres du Conseil Pontifical pour la Culture une réponse indirecte à la campagne de dénigrement dont il est l’objet au pays depuis qu’il a pris la liberté de critiquer le travail de compilation des résultats de l’élection présidentielle. En dépit de tout le mal que certains compatriotes disent de lui, l’Archevêque de Kinshasa est toujours compté parmi les sommités religieuses et intellectuelles catholiques.

Il est à espérer que ceux des chrétiens catholiques qui prétendaient avoir été troublés par les dernières prises de position politiques de l’ancien président de la Conférence Nationale Souveraine vont mettre un peu d’eau dans leur vin. En tout cas, les méchantes langues qui étaient tentées de croire que la hiérarchie de l’Eglise catholique pouvait se sentir embarrassée par les discours politiques de ce serviteur de Dieu sont servies. Ci-dessous, le texte intégral du communique de l’Archidiocèse de Kinshasa :

Communiqué de la Chancellerie

Aux fidèles catholiques et aux hommes de bonne volonté

En date du 10 décembre 2011, il a plus à Sa Sainteté le Pape Benoît XVI de nommer le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, Archevêque de Kinshasa, membre du Conseil Pontifical pour la Culture. Le Conseil Pontifical pour la culture fut institué par le Pape Jean-Paul II le 20 mai 1982.

Ce dicastère est articulé en deux sections : foi et culture et dialogue avec les cultures. Ce dicastère a pour but de promouvoir la rencontre entre le message de l’Evangile et les cultures de notre temps. Ce dicastère est chargé du dialogue avec les conférences épiscopales sur les questions qui se posent aux hommes de notre temps. Il collabore avec les grands organismes internationaux catholiques ou universels (UNESCO notamment).

Fait à Kinshasa, le 14 décembre 2011, en la fête de Saint Jean de la Croix.

Abbé Jean Delly BOMONGO, Secrétaire Chancelier

LEAVE A REPLY

*