Echange de vœux à l’Ifasic : Jean-Lucien Kitima balise 2014 : « un choix, une mission »

0
184

kitima_jean-lucien_recteur_ifasic_x2002009-2 « Par choix, j’entends dire que partant des membres du comité de Gestion jusqu’aux agents d’entretien, en passant par d’autres corps constitués de l’IFASIC, que chacun occupe un  poste pour lequel il a été choisi en fonction de son profile, son histoire et son savoir faire. Par mission, je pense au rendement, à l’exécution  rationnelle et optimale des tâches, assorties du professionnalisme et ce, dans le seul but de donner à la machine-Ifasic, les énergies nécessaires de fonctionner sans pouvoir nullement se gripper ». Tel est le message fort lancé par le  Recteur de l’Ifasic, jean –lucien Kitima, dans son mot de circonstance, pour l’année 2014, à l’issue d’une cérémonie d’échange des vœux  tenue le 1 février 2014 dans l’enceinte dudit institut. La cérémonie a réuni les membres du comité de gestion, le corps académique ainsi que la coordination estudiantine.

            Quatre temps forts ont marqué cette cérémonie, la présentation de l’ouvrage intitulé « Stratégie pour une communication efficace d’une organisation »  par l’e chargé de pratique professionnel Heustache Namunanika, du Professeur Dyne-Albert Pombo,  le baptême de l’ouvrage par le Recteur.

            En ce qui concerne la présentation de l’ouvrage de 277 pages qui coûte 40 dollars, Heustache a fait savoir que ce livre vise à aider les communicologues à mieux saisir toutes les facettes pour une communication e au sein d’une organisation. A cet effet, il a révélé 4 vérités contenues dans cet ouvrage :

– Une vraie communication, c’est construire ou améliorer une image, faire agir ou faire changer le comportement  du récepteur du message communiqué.

– La stratégie de communication est au départ un ensemble de décisions et à l’arrivée, elle surgie comme un plan d’action dont le but est de garantir la satisfaction à son concepteur.

– Le développement de la communication stratégique doit être mené par une personne compétente à la matière non pas par un simple novice.

– Enfin, après son déroulement, le communicant stratège se devra de mesurer et de démontrer son efficacité en recourant à des multiples mécanismes et techniques disponibles.

Profitant de cette occasion, le prof Pombo a de son côté, donné la quintessence de sa pensée par rapport à cet ouvrage qui selon lui, pourrait servir aux étudiants et communicologues à bien réaliser leur communication.  C’est ainsi qu’il a de façon succincte donné 5 niveaux pour réaliser une bonne communication :

 – il faut une auto-évaluation c.à.d. un contrôle de connaissance sur les stratégies, l’organisation et la communication ;

– Faire un état de lieu, comment l’organisation communique habituellement;

–           Poser un diagnostique, trouver les écarts et les disfonctionnements du système de communication de l’organisme ;

–           les développements des actions de communication ;

– L’évaluation de la communication en vue de mesurer son efficacité.

            Pour sa part, le Recteur de l’Ifasic se dit, au nom de son comité, comblé de joie parce  qu’il lui revient d’officier de vernissage de l’ouvrage en exhortant à tous les agents de l’Ifasic à soutenir cette œuvre. «  Je souhaite la vie à cette ouvrage et qu’il soit une des contributions afin que notre savoir faire  aille de l’avant. Longue vie à cet ouvrage…», a déclaré Jean- Lucien Kintima lors du baptême du livre en y versant du vin en signe  de bénédiction.

La cérémonie s’est clôturée par un échange des vœux de fraternité, de grâce et de paix avec tous les cadres et agents de l’Ifasic.

Perside DIAWAKU

LEAVE A REPLY

*