Ebola : le SOS des ressortissants de Bikoro

1
195

Deux semaines après la reconnaissance par le gouvernement de l’existence, dans leur territoire de Bikoro dans l’actuelle province de l’Equateur, d’une maladie à fièvres hémorragiques appelée Ebola, les ressortissants de cette contrée de la république sont sortis de leur silence pour alerter les autorités de leur pays et le monde sur le danger qui guette leur terroir.

Selon leur porte-parole de circonstance, Jean- Baptiste Bomanza, leur
cri d’alarme est justifié par la mollesse des actions gouvernementales
et le silence injustifié que gardent leurs élus face à la situation.
Raison pour laquelle, réunis au Centre de Rééducation pour Handicapés
Physiques, les ressortissants du territoire de Bikoro à Kinshasa ont
décidé de passer à la vitesse supérieure pour alerter eux-mêmes les
décideurs publics aussi bien centraux que provinciaux, face à la
maladie dont personne n’ignore la dangerosité en matière de contagion
et de mortalité.
Ainsi, l’Exécutif national, en commençant par le chef de l’Etat, le
gouvernement, ainsi que toutes les structures internationales œuvrant
dans le domaine de la santé et environnement ont été interpellés pour
qu’ils viennent en aide à la population victime d’Ebola, et mettre
tout en œuvre pour que la maladie soit éradiquée le plus vite
possible.
Par ailleurs, ils disent ne pas comprendre le silence des députés et
sénateurs ainsi que des membres des gouvernements central et
provincial, ressortissants de Bikoro, face à la situation.                Dom

1 COMMENT

  1. Que le bon Dieu vous face grace et qu’il épargne vos vis précieux de cette maladie
    Au Nom de Notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ le Fils du Tres Haut Amen

    Tout congolais Svp : prions pour nos frères congolais qui soufre de cette maladie Ébola

Comments are closed.