Ebola en Afrique de l’Ouest : l’expertise congolaise saluée par le gouvernement

0
29

Le ministre de la Santé publique, Dr Félix Kabange Numbi, a loué les prouesses médicales réalisées par les experts congolais dans le cadre de la lutte contre l’épidémie à virus Ebola en Afrique de l’Ouest. Il a exprimé sa gratitude à ces vaillants soldats du secteur de la santé, à leur retour de cette importante mission de l’OMS, le 6 juin 2015, à l’aéroport de N’djili, tout en se réjouissant de les revoir en bonne forme et en bonne santé. Toutefois, le ministre de la Santé a estimé qu’il n’y avait aucune crainte pour ces experts de retrouver leurs familles, puisqu’ils ont été observés pendant 21 jours, et le seront également au pays, comme l’exige le protocole.

On se rappelera que ces experts de diverses spécialités avaient passé près de 6 mois en Afrique de l’Ouest où ils avaient été déployés pour lutter contre cette redoutable épidémie, en prêtant main-forte aux populations touchées par la fièvre hémorragique au Liberia, en Sierra Léone et en Guinée Conakry.

Sur un total de 82 volontaires congolais déployés dans le cadre de la lutte contre cette épidémie, 64 ont regagné le pays après avoir accompli leur mission, tandis que 18 autres sont restés pour assurer le service post-maladie.

            Un de ses experts a indiqué à la presse, que tout s’est bien passé. «Nous sommes contents de retourner au pays après avoir apporté notre expertise à nos frères dans le cadre de la lutte contre Ebola ».

            Pour Dr Félix Kabange, l’ensemble des témoignages s’adressent également à l’endroit de l’Union africaine ainsi qu’à tous les partenaires qui accompagnent la RDC, avant de souligner que la délégation congolaise a été à la hauteur de la mission, prouvant à la face du monde que la RDC a une grande expérience à exporter en matière d’Ebola. Cet honneur, a-t-il reconnu, revenait plutôt au chef de l’Etat qui, du haut de la tribune des Nations Unies, avait déclaré que notre pays allait mettre en place des centres pluridisciplinaires, afin non seulement de protéger les frontières de la RDC, mais aussi celles de ses voisins contre cette maladie.

Réitérant ses remerciements aux experts congolais, Dr Félix Kabange leur a fait savoir qu’ils méritaient d’être appelés héros pour avoir donné leurs vies pour les autres, à travers cette guerre biologique contre un ennemi invisible.

            Enfin, il a estimé qu’il était nécessaire d’organiser dans un plus bref délai, deux séances de briefing avec ces experts, en vue d’évaluer le travail réalisé sur terrain, mais aussi les différentes formations reçues sur place avant leur déploiement en Afrique de l’Ouest.

Melba Muzola