Ebola : le DG de l OMS parle d’une victoire collective

0
10

Le Directeur général de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé),Dr
Tedros Adbanom Grebeyeus,ainsi que la directive régionale pour la
région Afrique,Dr Moet, ont effectué à nouveau une visite de deux
jours,du 24 au 25 juillet 2018, en République démocratique du
Congo(RDC),avant la traversée pour Brazzaville, où ils étaientt
attendus par le président de la République du Congo,Denis Sassou
Ngueso.
A Kinshasa, ils ont visité l’Institut national de recherche
biomédicale(INRB),après avoir pris part, le mardi, à la cérémonie de
célébration de la neuvième épidémie de la maladie à virus Ebola dans
la province de l’Équateur. Ils étaient accompagnés du ministre de la
Santé publique, Dr Oly Ilunga. A l’INRB, ils ont reçu d’amples
explications sur la stratégie de riposte contre Ebola de la part du
professeur Jean-Jacques Muyembe, Directeur général de cette
institution, actuellement en phase d’élargissement et d’agrandissement
pour être plus performante.
Cette visite a débuté par le Laboratoire de surveillance
environnementale, qui a pour but d’analyser les différents
échantillons d’eaux usées qui se déversent dans les cours d’eaux à
travers l’ensemble de la capitale. Le département de virologie a aussi
fait l’objet de l’attention  des deux hôtes de marque.
.A en croire Dr Moeti, qui s’est livré à la presse, la victoire sur
Ebola est «une victoire de tous pour tous». Elle a salué l’engagement
du gouvernement, à travers le ministre de la Santé publique, dans la
lutte contre l’épidémie d’Ebola en RDC.
Elle a précisé que l’OMS a joué un rôle de coordination des
contributions logistiques, financières et autres des partenaires dans
cette lutte contre l’épidémie d’Ebola.Elle a indiqué que bien qu’Ebola
ait pris fin, d’autres épidémies continuent à sévir, telles que le
choléra et la poliomyélite. Selon elle, l’essentiel est d’améliorer la
capacité de riposte en investiguant et en diagnostiquant rapidement
une épidémie dès qu’elle se présente.
Elle s’est dite très satisfaite de voir que les capacités de la RDC
sont en train de s’améliorer.
Pour sa part, le DG de l’OMS a estimé qu’ au regard de l’engagement
de tous  et du consensus qui est dégagé dans les actions de riposte,
il va être plus facile  à l’avenir, de lutter contre les prochaines
épidémies qui ne vont pas manquer de s’annoncer.
Il a indiqué qu’à travers les discussions qu’ ils ont eues avec le
gouvernement, il a été convenu de continuer à renforcer la
surveillance ainsi que d’autres activités qui peuvent faire en sorte
que les acquis déjà enregistrés puissent être mieux consolidés ainsi
que le renforcement des soins de santé primaire à travers la
prévention de la maladie.Il a conclu que l’objectif ultime est de tout
faire pour parvenir à une couverture sanitaire universelle.
Melba Muzola