E. Tshisekedi annonce sa prestation de serment pour ce vendredi au Stade des Martyrs

1
24

Le président national de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (U.D.P.S.), Etienne Tshisekedi wa Mulumba a déclaré qu’il se considérait à partir d’hier dimanche 18 novembre 2011, comme le seul Président de la RDC élu lors de l’élection présidentielle du 28 novembre dernier. C’est à ce titre qu’il s’adressait à ses compatriotes qui l’ont élu, a-t-il encore précisé, à une écrasante majorité. A cette occasion, il a tenu à les remercier de cette marque d’estime qu’ils ont pour lui depuis le début de son combat pour le démocratie et a promis que la Rd Congo, sous son mandat, sera un Etat de droit, un pays de paix tourné vers le développement et l’épanouissement de son peuple.  Il a tenu ces propos hier dimanche, lors d’un point de presse qu’il a organisé en sa résidence privée, dans la commune de Limeté. Plusieurs cadres et combattants de l’Udps ont assisté à cette rencontre en compagnie de plusieurs représentants des autres partis alliés de l’opposition.

Justifiant sa position du moment, le Sphinx de Limeté – qui était désigné dès le début de l’actuel processus électoral par plus de quatre-vingt partis politiques de l’opposition comme leur candidat commun et unique à l’élection présidentielle – a rappelé les déboires et la fin de non recevoir des revendications formulées à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) par son parti et l’opposition tout entière pour obtenir des élections transparentes, crédibles, démocratiques et apaisées. La CENI, appuyée par le gouvernement, a banalisé ces revendications, prétextant qu’elles étaient non fondées. Mais, le Président national de l’Udps a regretté qu’en lieu et place des résultats crédibles sortis des urnes, le Bureau de la CENI et son « Pasteur président » ont livré à l’opinion tant nationale et qu’internationale des résultats provisoires totalement en contradiction avec la vérité des urnes.

Obligation de non-violence et de la paix pour attirer les investisseurs

Les résultats de la CENI proclamant le président sortant comme vainqueur ont été, selon le président national de l’Udp, qualifiés par tous les observateurs comme faux et contraires à la vérité des urnes. Il a affirmé qu’avec ces élections, tout le Peuple aspirait à un vrai changement politique. Pour lui, cela a été constaté, à travers tout un pays, par la ferveur et l’enthousiasme avec lesquels le peuple congolais a participé à ces élections, en espérant un véritable changement. Mais, à l’analyse des résultats fournis par la CENI, il a demandé à chacun de tirer des leçons qui s’imposent. Quant à lui, il a annoncé qu’il va prêter son serment de début mandat devant le peuple réuni au Stade de Martyrs, le vendredi 23 décembre prochain.  Pendant son entretien avec la presse, Etienne Tshisekedi est revenu plusieurs fois sur la non-violence de son action ; sur la nécessité de sauvegarder la paix pour attirer les investisseurs et développer le pays qui sera désormais un Etat de droit où chacun verra ses droits défendus et protégés. Il a demandé à tous ses partisans de demeurer sereins en toute circonstance, car la vérité triomphe toujours et celui qui a raison n’a pas besoin de s’agiter.

Toutefois, a-t-il encore ajouté, s’il y a des gens qui souhaitent manifester leurs sentiments de joie ou de peine, qu’ils le fassent dans la non-violence et dans le respect des biens d’autrui ou des biens publics ; car, a-t-il rappelé, la Constitution donne droit à chaque Congolais de manifester pacifiquement, c’est-à-dire, dans la non-violence. Enfin, il a confirmé qu’avec son élection à la magistrature suprême, les relations avec la Communauté internationale seront améliorées parce que, après cinquante ans, c’est la première fois que le RDC aura un régime démocratique et qu’à ce titre, les Pays amis et la Communauté internationale se doivent de l’appuyer davantage.

RSK

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

*