La Dynamique se souvient de janvier 2015

0
99
Les opposants du G7, Dynamique et du Front Anti-Dialogue, le 10 février 2016. Radio Okapi/Ph. Innocent Olenga
Les opposants du G7, Dynamique et du Front Anti-Dialogue, le 10 février 2016. Radio Okapi/Ph. Innocent Olenga
Les opposants du G7, Dynamique et du Front Anti-Dialogue, le 10 février 2016. Radio Okapi/Ph. Innocent Olenga

Janvier 2015- janvier 2016 : cela fait deux ans déjà depuis que des milliers de manifestants étaient descendus dans les rues, à Kinshasa comme en provinces. C’était à l’appel de la Dynamique de l’opposition, pour boquer le pouvoir de sa volonté de modifier la loi électorale et de contourner l’article 220 de la Constitution, en subordonnant la tenue des élections à un recensement général de la population.

 
Pour honorer la mémoire des victimes des répressions sanglantes de la semaine du 19 au 25 janvier 2015, la Dynamique de l’opposition a résolu, à l’issue de sa réunion d’hier mercredi 25 janvier 2017, d’organiser une messe d’action de grâces ce vendredi 27 janvier 2017 à partir de 18 h 00 à la paroisse Christ-Roi, dans la commune de Kasa-Vubu.
Dans un communiqué rendu public par le modérateur en exercice de ce groupement politique, Claudel André Lubaya, un appel est lancé à tous les membres de la Dynamique, aux militants de leurs partis ainsi qu’aux familles des victimes à venir nombreux prendre part à cet office religieux.
L’objectif des organisateurs est de :
– prier pour le repos des âmes des illustres disparus et, à l’occasion, leur rendre un vibrant hommage ;
-témoigner la compassion aux familles des concernés, et de ce fait, dans une communion de destin, réaffirmer la noblesse du combat pour lequel les martyrs ont péri ;
-prier pour que Dieu, le juste, rende justice à toutes les victimes de l’injustice aujourd’hui détenues dans les cellules des prisons et cachots des services à travers le pays à cause de leurs convictions politiques, notamment de leur engagement pour le respect de la Constitution de la République ;
-prier pour que le Seigneur, dans sa grandeur de consoler tous les blessés et les guérir des traumatismes qu’ils portent suite à la violence inutiles qu’ils ont endurée pendant cette semaine douloureuse.
Il est question de prier enfin pour la paix et le succès du processus des discussions directes en cours qui doit impérativement aboutir à la tenue des élections démocratiques, libres et transparentes au plus tard fin 2017, élections appelées à conduire au changement démocratique tant attendu.
EW