Dominique Kabengele quitte le MLC

0
124

 

 

Le député honoraire Dominique Kabengele vient  officiellement  de quitter le Mouvement pour la libération du Congo (MLC)  pour rejoindre l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social  d’Etienne Tshisekedi. Dans un entretien avec la presse le dimanche 30 décembre, l’ancien président fédéral du  MLC dans la circonscription du Mont Amba  dans la ville province de Kinshasa, a déclaré qu’après avoir passé 10 ans au sein du parti cher à  Jean-Pierre Bemba, son avenir politique  n’était plus garanti. Pour lui, le MLC est devenu un fond de commerce de son équipe dirigeante actuelle, en l’absence de son leader Jean Pierre Bemba, qui croupit dans les geôles de la Haye.

Pour avoir pris part de manière très active à l’implantation du MLC à Kinshasa aux côtés d’Adam Bombole, Kabengele a fait remarquer que son ancien parti connaît une descente aux enfers qui se traduit par la réduction du nombre des députés à l’actuelle Assemblée nationale par rapport à 2006.

L’échec de ses candidats gouverneurs, Jean Lucien Busa à l’Equateur et récemment Jacques Lungwana au Bas-Congo ne confirme que la perte de vitesse du MLC, deuxième force politique du pays  à l’issue des scrutins de 2006 

Le précité regrette que les valeurs pour lesquelles il avait adhérée au MLC  derrière «Chairman»  soient devenues une coquille vide, en  l’absence du challenger du président Kabila aux élections présidentielles de 2006.   

Dominique Kabengele s’est dit convaincu que  le président Tshisekedi est le seul qui incarne pour le moment les aspirations profondes du peuple congolais.  L’UDPS reste la fille ainée de l’opposition qui représente l’alternative crédible à la gouvernance actuelle caractérisée  par la prédation et la corruption.

L’ancien lieutenant de «Igwe»  a fait savoir qu’il se range  derrière l’opposant historique Etienne Tshisekedi, le vainqueur  de la dernière présidentielle pour défendre la patrie au moment où beaucoup de fils et filles du Congo sacrifient le pays pour  des intérêts personnels et égoïstes.

 «Nous préférons manger  du «loso» (riz) et du «pondu» (feuille du manioc) que de compromettre  l’avenir  des Congolais et Congolaise, surtout des Kinois», a-t-il martelé avant de rendre un hommage au sphinx de Limete et au secrétaire général de l’UDPS Bruno Mavungu, qui  lui ont fait confiance  en le nommant fraîchement Secrétaire Exécutif  de l’UDPS dans  la circonscription du Mont Amba dans la vile de Kinshasa.

Il assure apporter sa modeste contribution pour transmettre les idéaux du parti et les valeurs défendues  par Etienne Tshisekedi au prix de sa vie durant 32 ans de lutte contre les différentes dictatures qui se sont succédées en RDC.

             En sa qualité de président  de «Bana Kin», Dominique Kabengele a lancé un appel  aux  Kinois de se réveiller de leur sommeil  durant l’année 2013.

Eric Wemba

LEAVE A REPLY

*