Discours de Kabila : Eugène Diomi, « Kabila s’éloigne de plus en plus du peuple »

0
13

Très touché par le bilan dressé par le candidat Joseph Kabila, à l’occasion de la fin de son mandat à la tête de la RDC, Eugène Diomi Ndongala, président national de la Démocratie Chrétienne (D.C.) et porte-parole de l’Union Sacrée pour l’Alternance(USA), a réagi hier jeudi 15 septembre 2011 en son siège, face audit discours-bilan.

D’entrée de jeu, le leader de la DC a fait noter que l’événement tenu dans la ferme de Kingakati éloigne de plus en plus le Chef de l’Etat sortant de son peuple. «Il aurait dû le présenter au stade par exemple en face d’un échantillon représentatif de la population qui l’avait élu, au lieu de le faire devant les membres de son parti alors qu’il est candidat indépendant… »

Eugène Diomi explique que le bilan du chantier social est largement négatif au regard du rapport de PNUD de 2010 qui classe la RDC à la 176ème place des pays les plus pauvres du monde, juste avant la Somalie et l’Afghanistan. Miné par l’insécurité tant alimentaire alors que gouvernance est basée sur le clientélisme, notre pays est aussi cité parmi les Etats les plus dangereux du monde.

Pour lui, il serait difficile de croire que la RDC sera bientôt alignée parmi les pays émergents au regard des signaux négatifs qu’elle lance.
Au chapitre des élections, cet allié inconditionnel de l’UDPS soupçonne une vaste opération de tricherie face à l’arrêt de réception des dossiers de ses candidats par la CENI alors que des jetons leur ont été remis la veille. « Face à cette absence de transparence, nous refuserons toujours de signer le Code de bonne conduite et continuerons à manifester… »

Tshieke Bukasa

LEAVE A REPLY

*