Dialogue pour la paix le 13 juin à Kinshasa

0
45

Un « Dialogue pour la paix » est annoncé pour le samedi 13 juin 2015 à Kinshasa. Initiative de HWPL ( Heavenly Culture, Wolrd Peace, Restoration of Light – Culture céleste, Paix mondiale, Restauration de la Lumière), un groupe fonctionnant sous la tutelle du ministère des Affaires Etrangères de Corée, il va s’agir d’une réunion de prières avec la participation des responsables des églises catholique, protestante et musulmane. Sauf imprévu, deux membres du gouvernement congolais devraient y marquer leur présence.

L’objectif de ce rassemblement, dont le lieu reste à déterminer, est d’exhorter les Congolais de tous les horizons et de toutes les catégories sociales à implorer le Créateur afin qu’il puisse toucher le cœur de chacun et de tous en vue d’y semer la graine de la paix. Le choix de la République Démocratique du Congo est dicté par la situation d’insécurité récurrente qui y sévit voici plus de deux décennies, particulièrement dans sa partie Est, ainsi que les incertitudes qui planent sur le Dialogue politique.

En route pour la paix mondiale

HWPL est une mégastructure composée de IWPG (International Women’s Group), dirigé par Mme Nam Hee Kim et IPYG (International Peace Youth Groupe), que pilote Du Hyun Kim. Depuis un temps plus ou moins long, elle milite pour deux objectifs : 1) la promulgation d’une loi internationale pour la cessation de toutes les guerres ; 2) l’émergence d’une Alliance mondiale des Religions pour la paix.

Les responsables de HWPL sont partis du constat selon lequel le monde n’arrive toujours pas à construire une paix durable entre les Nations ou à l’intérieure de celle-ci, en dépit de l’existence de plusieurs organisations internationales militant pour la coexistence pacifique entre les peuples. D’où, elle mène un lobbying fort auprès des personnalités les plus en vue à travers la planète afin que la communauté internationale arrive à concevoir et adopter un texte sous la forme d’une « Loi internationale pour la cessation de toutes les guerres ».

La seconde démarche de HWPL est d’amener les croyants de toutes les religions à la compréhension mutuelle et à la tolérance, dans la pratique quotidienne de leur foi. Afin d’éradiquer les « guerres » de religion, elle rêve de mettre en place une « Alliance mondiale des Religions pour la Paix », qui permettraient la cohabitation pacifique entre peuples du monde entier, en dépit de leurs différences confessionnelles. Selon HWPL, 70% de conflits armés qui surgissent à travers la planète ont pour soubassement l’intolérance religieuse.

         A cet effet, des campagnes de sensibilisation des personnes de tous les âges sont menées aux quatre du monde pour atteindre un objectif, celui de réaliser une paix éternelle entre les peuples.

                                      Kimp