Dialogue : la MP dénonce les accusations injustes du « Rassemblement » contre Kodjo

0
375

atunduLa Majorité Présidentielle prend bonne note des explications fournies à l’opinion par le Facilitateur au sujet des accusations injustes portées contre sa personne par une certaine frange de l’Opposition dénommée « RASSEMBLEMENT ».

De façon globale, la Majorité Présidentielle salue les efforts inlassables du Facilitateur en vue de la tenue effective du Dialogue

politique national et inclusif.

La Majorité Présidentielle soutient son initiative de convoquer ce 26 juillet 2016 les différents délégués pour la validation de leurs mandats afin que les travaux du Comité préparatoire débutent effectivement le 30 juillet 2016.

La Majorité Présidentielle se félicite de la position des évêques de
l’Eglise catholique condamnant les enchères politiques de cette frange
radicalisée de l’Opposition dans le but évident d’entraver le
processus du Dialogue national et inclusif convoqué par le Chef de
l’Etat.
L’opinion doit savoir qu’à ce jour le pouvoir en place a satisfait de
façon significative à l’essentiel des exigences de cette Opposition.
Pour mémoire, il s’agit de :
– La présence d’un Facilitateur international désigné par l’Union
africaine en intelligence avec les nations Unies ;
– La présence d’un groupe international d’appui au Facilitateur comme
gage du soutien de la Communauté internationale au facilitateur et au
dialogue ;
– La libération des prisonniers par mesure de grâce présidentielle
comme signe de bonne volonté.
En vue de fixer l’opinion sur la réalité des choses, la Majorité
Présidentielle appelle la population kinoise à assister massivement au
meeting qu’elle tient au Stade Tata Raphaël ce 29 juillet pour
soutenir le Dialogue, la paix, la stabilité et le processus électoral.

Fait à Kinshasa, le 27 juillet 2016

Ambassadeur André Alain ATUNDU LIONGO
Porte-parole de la Majorité Présidentielle