Dialogue : le M17 donne son visa à Edem Kodjo

0
84

Edem-KodjoDans une correspondance datée du vendredi 6 mai 2016, et portant la signature de son Secrétaire général et chef du parti, adressée au Facilitateur du Dialogue national nommé par la présidente de la Commission de l’Union Africaine, le Mouvement du 17 mai (M17) vient d’annoncer son intention de participer au Dialogue.

« Par la présente, notre parti politique, M17, exprime son vœu de participer au Dialogue dont l’Union Africaine vous a désigné comme facilitateur », écrit Augustin Kikukama dans le préambule.

Se disant victime de la fraude électorale lors des élections de 2006, et s’étant vu dépouillé de certains de ses députés provinciaux aux élections de 2011 (voir l’arrêt RCDC/DN 012 du 03 octobre 2011 de la Cour suprême de justice), le M17 pense que le Dialogue répond à l’esprit et à la lettre de la décision de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples, prise en sa 28ème session extraordinaire tenue du 27 au 29 janvier 2016, à Addis-Abeba, en Ethiopie. Celle-ci recommande au parti de participer librement à l’animation de la vie politique de son pays, la République Démocratique du Congo.

Par ailleurs, Augustin Kikukama dit ne pas comprendre qu’il soit exclu du comité préparatoire au motif qu’il n’est pas «aligné».

Dom