Dialogue inclusif : l’ARCAM a adressé une lettre au Chef de l’Etat

0
91

kabilaUne plateforme de la Société civile, dénommée ARCAM (Agence de Résolution des Crises par des Actions des Mitigations) vient d’adresser, en date du 06 octobre 2015, une lettre au Président de la République, Joseph Kabila Kabange, lui proposant l’organisation d’un Dialogue inclusif dont une copie est parvenue hier à notre rédaction. Cette association dit  formuler ces propositions dans le souci de mettre ensemble les forces vives de la Nation en vue de dégager un consensus pour les différents défis en cette période si cruciale pour la Nation. Pour ce faire, elle a souhaité que la facilitation du dialogue soit piloté par une personnalité de la Société civile, respectable et acceptée par tous, secondée par quatre personnalités issues respectivement de la MONUSCO, de l’Union Africaine, de l’Union Européenne et de la SADEC.

L’Arcam propose pour arriver à cet objectif, qu’une Commission préparatoire statue sur les modalités du Dialogue, à savoir le nombre de participants et leur provenance, le points à traiter, le format et la durée. Les délégués, selon elle, proviendront de manière équitable des politiques et de la Société civile et la souveraineté de la plénière doit être acceptée par tous et les résolutions – du reste obligatoire et immédiatement exécutoire et opposables à tous – doivent être adoptées par consensus. En cas de blocage dans le déroulement du dialogue, l’Arcam se propose de formuler d’autres propositions concrètes pour dénouer la crise. Enfin, elle a suggéré la composition d’une chanson incitant la population à l’amour patriotique.

SAKAZ