DGI : les directeurs ont signé des contrats de performance

0
186

DGIA l’issue d’un séminaire des directeurs des impôts de la Direction Générale des Impôts (DGI), tenu du 18 au 21 février 2015, à Kinshasa et portant sur le thème général : « Stratégies et actions pour la réalisations des assignations budgétaires de la Direction Générale des Impôts pour l’Exercice 2015 », toute la hiérarchie – tant nationale que provinciale – de l’Hôtel des Impôts s’est engagée à atteindre la somme de 2.374.764.594.071,01Fc que la Loi budgétaire pour l’Exercice 2015 a assigné à cette régie financière. C’était lors de la clôture des travaux, le samedi 21 février 2015, à l’Hôtel Memling, à la Gombe. Chaque directeur des impôts est passé sur le podium – devant Albert Mpeti, vice-ministre des Finances et la Haute hiérarchie de la DGI conduite par son directeur général Dieudonné Lokadi Moga – signer un contrat de performance l’engageant à réaliser le montant qui lui est
réservé. Pour qu’aucun des directeurs n’ignore la part des assignations lui réservée dans cette lutte pour renflouer le Trésor national, les travaux de ce séminaire ont réparti ce montant en tenant compte de la clé historique ainsi que des transferts de dossiers  entre structures gestionnaires de la DGI.
C’est ainsi que la DGE (Direction grandes entreprises) aura à réaliser les 86,604% (soit 2.056.635.849.900,01Fc) de ces assignations, soit la plus grande part du montant exigé, tandis que la Direction/DGI de la Province du Kasaï-Occidental s’est vu octroyer le plus petit pourcentage (0,085%) de la répartition soit 2.027.720.147,61Fc. Les autres directions provinciales nagent entre ces deux pourcentages : Kinshasa 95.045.831.925,07Fc (4,002%), Katanga 114.215.128.820,04Fc (4,810%), Equateur 2.397.297.286,93Fc (0,101%), Bandundu 2.341.790.153,85Fc (0,099%), Bas-Congo 17.332.034.851,93Fc (0,730%), Maniema 2.857.777.840,05Fc (0,120%), Province Orientale 29.812.589.419,38Fc (1,255%), Nord-Kivu 26.117.201.255,27Fc (1,100%), Kasaï-Oriental 2.141.707.858,53Fc (0,090%), Sud-Kivu 23.839.664.612,54Fc (1,004%). En plus de ce point capital, d’autres résolutions ont été prises durant ces assises pour concourir à l’atteinte du même objectif. Parmi
ces résolutions figurent celles ayant trait à la lutte contre la fraude et la corruption ; aux ressources humaines ; à la gestion budgétaire ; à la gestion des impôts ; au recouvrement et d’autres résolutions nécessitant l’appui du gouvernement etc.

Prenant la parole pour clôturer les travaux, Albert Mpeti a félicité les participants et s’est réjoui de la qualité du travail abattu en quatre jours. Il a épinglé particulièrement la prise en compte des préoccupations de l’heure fixées à l’ouverture des travaux par le ministre de tutelle. Précédant le vice-ministre, Dieudonné Lokadi a aussi manifesté son contentement en soulignant l’évaluation exhaustive faite des résolutions prises en février 2014 et celles prises pour l’atteinte des assignations de la Loi budgétaire de l’Exercice 2015 ; entre autres celles visant l’amélioration des impôts, leur recouvrement et celles nécessitant l’appui du gouvernement de la République. Il a aussi mis en exergue la volonté des participants d’éradiquer les mauvaises pratiques, particulièrement la fraude et la corruption, tout en améliorant les services rendus. Pour terminer, il a rappelé à tous les directeurs des impôts
que les contrats de performance signés engagent chacun d’eux à accomplir la part du travail lui réservée pour l’atteinte de l’objectif commun.
SAKAZ