DGI : les cadres en formation sur le leadership et le contentieux juridictionnel

0
45

DGIDans le cadre du renforcement des capacités de son personnel, le Directeur Général de la  Direction Générale des Impôts, Dieudonné Lokadi Moga, a procédé hier lundi 10 novembre 2014, au lancement de deux ateliers de formation qui se tiennent simultanément dans la salle des réunions du 7ème niveau de l’Hôtel des Impôts et dans celle du Restaurant Cassiopée, dans la commune de Gombe.  Le premier atelier consiste à former les cadres de l’Administration  fiscale sur la notion du leadership. Il est animé par cinq experts de la Firme « international projets », provenant de divers pays (Afrique du sud, Suisse, etc.).
La seconde formation organisée à l’intention de  quelques cadres et agents de la DGI vise à outiller ces derniers sur le contentieux juridictionnel.  Cette dernière  formation est animée par les experts de la Direction Générale des Finances publiques de France.
En effet, le Directeur général de la DGI a indiqué que lesdits ateliers, qui  prendront fin le 13 novembre,  permettront aux conférenciers de partager avec les cadres et agents de la DGI, leurs expériences en ce qui concerne les matières décrites ci-haut. Il a aussi tenu à préciser que la deuxième formation sur le contentieux juridictionnel fait suite au séminaire organisé au mois de septembre à l’Hôtel Venus, avec les magistrats de la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe sur le même sujet. Il était question, a-t-il poursuivi, d’harmoniser les vues sur le contentieux fiscal pour mieux garantir les droits des opérateurs économiques.
Ainsi, pour enrichir les échanges engagés avec ces derniers, Dieudonné Lokadi Moga a indiqué qu’ils ont associé certains d’entre eux  à cet atelier, afin de dialoguer  une fois de plus sur cette question d’importance capitale. Il a aussi profité de cette occasion pour demander aux experts de la Direction Générale des Finances de la France d’aborder également lors de leurs échanges, la procédure à suivre lors de la préparation et de l’analyse des dossiers au niveau de l’administration. Vu l’importance de ces deux formations, il a exhorté les participants à respecter l’horaire indiqué étant donné que les grandes questions à traiter sont déjà  bien identifiées.
Perside Diawaku

LEAVE A REPLY

*