Deux malades interpellent la Sonas

0
97

 Internés depuis sept mois au pavillon 2, chambre 206 de la Clinique Ngaliema de Kinshasa après un accident grave de moto sur l’avenue de l’Oua au quartier GB,  Pombo Manix et Ngoy Freddy ne savent pas honorer les  frais d’hospitalisation dont la facture s’élève à ce jour à  près de 1.800.000 Fc pour le premier et 1.300.000 Fc pour le second. 

  En attendant le dénouement de cette affaire devant le Tribunal de grande instance de la Gombe,  ces  deux malades  convalescents dans un entretien accordé au journal Le Phare lundi 2 aout à leur lieu d’internement, se disent pris en otage.  Incapables de régler par leurs propres poches la note de l’hôpital, ces patients ne peuvent  sortir afin de suivre des soins ambulatoires et crient à l’aide.

 

  Ces malades plaident pour qu’une solution  soit rapidement  trouvée en leur faveur par l’assureur du véhicule impliqué dans cet accident survenu le 10 janvier de cette année.
Retraçant le film de l’accident,  Pombo a fait savoir au Phare que lui et son conducteur était à moto au niveau de l’alimentation GB. Ils ont été fauchés par une jeep de la société «Gustom», occasionnant une double fracture de la jambe droite des deux passagers.
 Amenés  d’urgence au centre hospitalier Akram de Kitambo où la société était affiliée, le centre sera  incapable de faire la prise en charge. C’est ainsi que  les accidentés vont être transférés à la Cliniques Ngaliema pour recevoir  des soins appropriés. Ils y sont  depuis sept mois.
  Malheureusement, ayant  assuré ses véhicules, la société « Gustom » va refuser de payer les factures d’hospitalisation, revoyant les accidentés vers  la Sonas.
 Depuis lors, a fait savoir Pombo, la Sonas tarde à s’exécuter, au motif qu’elle n’est pas directement impliquée. Ainsi, dans cette partie qui se joue aux  dépends de lui et de son compagnon d’infortune, aux dernières nouvelles, la «Gustom» société aurait plié bagages et mis les clés sous le paillasson.

A.Vungbo

LEAVE A REPLY

*