Deux activistes aux arrêts à Kinshasa

0
210

«La Quatrième Voie/Il Est Temps RDC» tient à informer, par le présent
communiqué, l’opinion tant nationale qu’internationale, de l’arrestation arbitraire dont sont victimes deux de ses membres, à savoir le Coordonnateur en la personne de Jean-Marie KALONJI ainsi que son Assistant, Me Sylva MBIKAYI, depuis vendredi soir.

En effet, Jean-Marie KALONJI a été arrêté au quartier Salongo, dans la commune de Lemba, puis immédiatement conduit, sans motif quelconque, aux locaux des Services de DEMIAP.

Averti par des témoins, Me Sylva MBIKAYI qui s’y est rendu sur le lieu pour s’enquérir de la situation, a été lui aussi arrêté.

«La Quatrième Voie/Il Est Temps RDC» condamne avec énergie la manière
avec laquelle son Coordonnateur a été conduit «manu militari», sans
motif valable, et cela en violation des droits qui lui sont reconnus
par la Constitution et les lois de la République, notamment celui
contenu dans l’article 18 de la Constitution.
La Jeunesse Congolaise en particulier et Africaine en général mettent
en garde les ennemies de la démocratie, de la paix  et de la sécurité.
«La Quatrième Voie/Il Est Temps RDC», exige la libération immédiate
et sans condition de Jean-Marie KALONJI et de Me. Sylva MBIKAYI,
activistes des Droits Humains.

Porte-parole adjoint

LUAPANYA MULUNGU Mathieu-Craig.