Des semences pour des maraîchers de Kinshasa

0
94

 

En lieu et place du ministre de l’Agriculture, Pêche et Elevage, Jean Chrysostome Vahamwiti, c’est le secrétaire général intérimaire Gabriel Kumbozi qui a procédé à la remise symbolique des semences des cultures maraîchères aux organisations paysannes, le samedi 17 novembre 2012, au centre de formation agricole et de préparation professionnelle intégrée, situé sur l’avenue Sendwe, dans la commune de Kinshasa. Les organisations devant bénéficier de ces semences ont été conviées à passer à la 4ème rue dans la commune de Limete pour percevoir ce qui leur a été promis.

          Il s’agit des semences de choux, tomate, gombo, oseille, amarante, oignon et aubergine. En leur remettant ces semences, le secrétaire général intérimaire leur a vivement demandé de s’en servir pour améliorer la production agricole afin de combattre l’insécurité alimentaire.  

          L’inspectrice provinciale de l’Agriculture,  Françoise Gene, a remercié le ministre pour ce geste et a promis un meilleur suivi des semences remises aux maraîchers et maraîchères de sa juridiction. 

          Cette action du ministère de l’Agriculture, Pêche et Elevage entre dans le cadre de la campagne agricole 2012-2013 qui a été lancée en juillet dernier par le premier ministre Augustin Matata Ponyo à Dumi, à plus de 100 km de la ville de Kinshasa.

          Le ministre de l’Agriculture, Pêche et Elevage, Jean Chrysostome Vahamwiti tient à impliquer toutes les provinces du pays dans cette campagne agricole. Il y a quelques jours, les producteurs agricoles du Sud-Kivu ainsi que ceux de la Province orientale avaient bénéficié de ces mêmes semences.

          Il y a lieu d’espérer que les bénéficiaires vont donner le meilleur d’eux-mêmes pour augmenter tant soit peu la production agricole à l’issue de l’actuelle campagne. Souhaitons que le ministère de l’Agriculture arrivera à actualiser les statistiques des productions agricoles de la Rd Congo pour que l’opinion sache exactement ce qu’a été le fruit réel de l’actuelle campagne agricole.

Jean-René Bompolonga   

 

LEAVE A REPLY

*