Des « Néo-Missionnaires » en guerre contre les « vampires » politiques

0
46

Depuis la capitale espagnole, Madrid, où il se trouve, Alain Daniel ShekombaOkende, leader de la « Mission Nouvelle », mouvement de révolution démocratique aspirant à la réunification de tous les Congolais en vue d’améliorer leurs conditions de vie, a animé une téléconférence, le dimanche 20 juillet 2014, avec la presse de Kinshasa en vue de livrer à l’opinion nationale et internationale la vision des Néo-Missionnaires sur la situation de crise multiforme que traverse la République démocratique du Congo et ses corollaires sur la région des Grands  Lacs africains, l’Afrique et le monde entier.

Dans son propos liminaire, cet acteur politique a d’emblée dénoncé l’absence des valeurs de notre classe politique. « En lieu et place de la grandeur et de l’élévation des élites congolaises par les valeurs, nous déplorons aujourd’hui, sans crainte d’être contredit, les excès de la petitesse de la classe dirigeante au pays » a-t-il conclu sévèrement.

Pour lui, depuis l’indépendance jusqu’à ce jour, notre pays et notre peuple ont toujours été victimes de la « vampirisation » d’une certaine élite mal éclairée ou mal intentionnée. D’où l’objectif prioritaire de son organisation d’éradiquer cette « vampirisation » en bâtissant une nouvelle RD Congo fondée pricnipalment sur la démocratie, le christianimse,

A l’en croire, cette option à la fois politique et spirituelle permettra le retour collectif et harmonieux aux sources véritables de la république par la mise en place des institutions fortes et efficaces en lieu et place des hommes forts ou des « Vampires » ayant occasionné l’écoulement et la perte des dizaines de millions de litre de sang et aussi la réduction des inégalités sociales par la répartition équitable du revenu national et l’accès à la jouissance paisible.

En clair, explique Alain Shekomba, la croissance qu’apportera la Mission Nouvelle bénéficiera à l’ensemble de notre population, notre pays, notre sous-région, notre continent et le monde entier.

Mouvement impliquant les hommes et femmes de bonne volonté, la « Mission Nouvelle » a déclaré être ni de la Majorité, ni de l’Opposition, mais a pour allié « toute la population congolaise ».

Dans un message du 30 juin 2014, rappelle-t-il, il avait exhorté à un éveil de conscience à toutes les composantes de la nation pour leur demander de cesser toute collaboration avec les fabricants de la Démocr’ACIDE et refuser catégoriquement de subir la « vampirisation » en prenant, dès aujourd’hui, la décision de dire et d’agir  dans ce sens : « La Vampirisation ne passera plus par moi ».   Ainsi, conclut-il, la RDC, notre cher pays,  considéré  aujourd’hui dans la région comme un trou noir (Source d’énergie négative absorbant toute forme d’énergie autour d’elle), frein à tout développement, va reprendre sa place de géant régional et jouera son rôle de la gâchette du développement du continent…

TshiekeBukasa

LEAVE A REPLY

*