Des kits scolaires gratuits pour enfants albinos

0
63

texasLa  Fondation Mwimba Texas « FMT », une ong qui œuvre pour l’intégration des albinos en RDC, a  respecté une fois de plus son engagement d’offrir des fournitures scolaires aux enfants albinos à la veille de la rentrée scolaire. Le rendez-vous de cette année a eu lieu le vendredi 4 septembre 2015 au Jardin Botanique de Kinshasa.  L’initiateur  de la FMT, l’ancien catcheur  Mwimba Texas, a associé aussi à la cérémonie des écoliers non albinos.

 Le vice-gouverneur Clément Bafiba s’est fait représenter un  conseiller juridique du gouvernorat, la Commission nationale des droits de l’homme par Astrid Bilonda…..

            Musique, récitals, rires, discours… étaient au programme de Kinshasa.

            Dans son allocution suivie d’une causerie morale, Mwimba a rappelé que la rentrée scolaire est un événement social important. L’ancien catcheur a indiqué n’avoir pas la prétention de soulager de manière significative les  albinos et parents kinois. Il a demandé  aux encadreurs qui s’occupent des  albinos, de les placer dans les premières rangées.  Il a remercié ses partenaires pour avoir une fois de plus répondu à son appel et fait des clins d’œil aux autres bienfaiteurs potentiels.

Un « villageois » béni

            Mwimba  a convié les albinos, souvent victimes des diverses sortes de discrimination, de s’en remettre au Très- Haut. Certaines personnes, a-t-il affirmé,  ne portent pas les albinos dans leurs cœurs  mais Dieu est leur dernier rempart.

            Evoquant son cas personnel, il a précisé être un villageois à avoir vu le jour du côté de Madimba, au Kongo Central. Aujourd’hui, a-t-il déclaré, il est cet ancien  villageois qui a réussi à  se faire une place au soleil. S’agissant des gens mal intentionnés qui l’accusent d’avoir détourné la manne des partenaires, il a fait savoir que d’autres personnes avant lui ne se sont pas préoccupées du sort des albinos.

 Il a précisé que la crédibilité ne s’achète pas mais se mérite, ajoutant que s’il ne s’était pas montré transparent avec les bienfaiteurs, ces derniers ne seraient pas en ce moment à ses côtés.

            Les partenaires de la FMT et autres invités de marque, présents au Jardin Botanique, entre autres le délégué du Centre Ophtalmologique de Masina (COM) et le pasteur Blaise Mpongo, ont fait ressortir l’importance de l’éducation dans la vie d’une personne. C’est grâce à l’école qu’une personne prépare son avenir, ont-ils indiqué.  Une dame représentant leur asbl a fait savoir que leur fondation a pris l’engagement de prendre en charge la scolarisation intégrale (études primaires, secondaires….). de 20 albinos. Elle a souligné que  cet engagement vient d’être honoré. La  COM, a précisé un autre invité, procède aux examens oculaires des  albinos pour leur permettre d’avoir des lunettes.

            Mpongo  est revenu sur une préoccupation latente de l’ancien catcheur. A en croire ce pasteur, Mwimba se demande souvent  si les albinos placent Dieu au centre de leurs actions.

Des  albinos ont égayé l’assistance en déclamant des poèmes, récitations, imitant   ensuite à la perfection la manière de parler  des quelques têtes couronnées  du pays.

            Une  vedette en herbe du nom de Christian Muyilo  a  interprété une chanson en vogue de Moïse Mbiye.

La FMT a procédé enfin  à la distribution des cahiers, stylos, cartables… aux écoliers albinos et autres enfants.

Jean- Pierre Nkutu