Des Journalistes congolais en recyclage

0
57

rdc medias_0Pour bien exécuter ses taches professionnelles, il est important qu’un journaliste soit aussi remis à niveau. Car, dans le domaine du journalisme, il y a des innovations scientifiques à tout moment surtout avec les nouvelles technologies de l’information et de la communication. A cet effet,   l’Union Nationale de Presse Congolaise/section Ville de Kinshasa, en collaboration avec le Bureau Conjoint des Nations-Unies  aux Droits de l’Homme (BCNUDH), organise une formation des formateurs sur les techniques de journalisme en rapport avec les droits de l’homme. Une trentaine de  journalistes kinois sont attendus à cette session de formation qui démarre, demain mardi 15 pour se terminer le 17 décembre  2015,  dans l’enceinte de la Monusco située à Utexafrica.

Ainsi, la session portera sur les questions déontologiques ; les droits des journalistes ; les mesures de protection des journalistes tout au long du processus électoral ainsi que les techniques de formation.

Il sied de noter que l’équipe des formateurs est essentiellement constituée des experts de l’Union Nationale de Presse Congolaise (UNPC) et du Bureau Conjoint des Nations-Unies  aux Droits de l’Homme (BCNUDH).

Telle est l’économie du communiqué officiel relatif à la tenue de ces trois jours de formation. Il est signé par Jean Marie Kassamba, président de la section kinoise de l’Union Nationale de Presse Congolaise (UNPC) et José Maria Aramaz, directeur du  Bureau Conjoint des Nations-Unies  aux Droits de l’Homme (BCNUDH).

Dorcas NSOMUE