Des investisseurs sud-africains à l’assaut de la RDC

0
78

sudafrique et rdcEn marge de l’Initiative d’investissement et de commerce RSA-RDC, plusieurs entrepreneurs sud-africains exposent, depuis lundi 16 septembre 2013 au Grand Hôtel Kinshasa, leurs produits et services. Ainsi, une vingtaine d’industriels présentent jusque ce mardi des opportunités d’investissement dans les domaines manufacturiers, pharmaceutiques, infrastructurels, agricoles, etc. Dans le lot, on peut citer des firmes telles que Greenbro Africa, JK Consulting Engineers, Nonkolisa Contractors, Tzedek CC, Gedore Tools(PTY) LTD, Ntombentle Investment, Cassidy Solutions, Tshete Engineering Consultant(PTY) LTD, etc.

Conduits par la vice-ministre sud-africaine du Commerce et de l’Industrie, Elizabeth Thabethe, ces entrepreneurs rencontrent leurs homologues congolais et discutent des opportunités d’affaires. Ce mardi, a-t-on appris, ils seront en visite au site de la Zone Economique Spéciale de Maluku.

A l’occasion de la cérémonie d’ouverture de ce forum, Elizabeth Thabethe a rappelé que l’impulsion de ce forum a été donnée par les rencontres au sommet entre les président Zuma et Kabila. Depuis 2004, celles-ci ont accouché de 8 réunions et 27 accords. « Nous ne voulons pas que ce soit seulement des discours ici, mais des actions concrètes… » a-t-elle déclaré, tout en proclamant la volonté de ces deux pays d’œuvrer pour l’intégration régionale.

Pour sa part, le ministre de l’Industrie, Rémy Musungayi, a apaisé ses partenaires sur les nouvelles garanties sécuritaires qu’offre la RDC : guichet unique, temps court de création d’entreprise (3 jours), facilités fiscale et parafiscale, etc.

Acteurs incontournables de la réussite de cette initiative, les ambassadeurs congolais et sud-africains ont, eux aussi, apporté leurs témoignages dans l’accomplissement de cette réunion. Alors que le Congolais Ben Mpoko faisait noter qu’un travail gigantesque est abattu en amont pour convaincre les Sud-africains (Sun City, participation aux élections 2006 et 2011, Brigade d’intervention Monusco, etc.), son homologue sud-africain révélait qu’en marge de la célébration de 10 ans de ces relations nationales mixtes, une série de manifestations grandioses est en chantier.

Il convient de souligner que la prochaine rencontre entre Joseph Kabila et Jacob Zuma est prévue en octobre 2013 en RDC.

Tshieke Bukasa 

LEAVE A REPLY

*