Des consultations médicales gratuites à Bandalungwa

0
44

Dans une ville comme Kinshasa où la couverture sanitaire est toujours faible, les problèmes de santé demeurent parmi les préoccupations majeures de la population. Ces problèmes de santé, comme il faudrait le souligner, requièrent non seulement des investissements importants pour la construction des infrastructures, mais des subventions pour l’approvisionnement régulier des centres de santé et hôpitaux en équipements chirurgicaux, matériels médicaux, produits pharmaceutiques et autres consommables médicaux. L’intervention des partenaires extérieurs est également souhaitable pour booster ce secteur névralgique.  

            C’est dans ce cadre qu’il faudrait épingler le don que le gouvernement sud-coréen a octroyé à la RDC, par le biais de Korea Foundation for International Health Care. Ce don est constitué de 15 ambulances hyper équipées et trois cliniques mobiles spécialisées pouvant dispenser des soins dans trois spécialités médicales, la médecine interne, la gynéco-obstétrique et la dentisterie.

            C’est l’ambassadeur de la Corée du Sud à Kinshasa qui a remis hier, à Bandalungwa, ce matériel roulant de secours d’urgence au ministre de la Santé, Victor Makwenge Kaput.

            Ce charroi automobile de secours et un lot de matériels médicaux ont ensuite été confié par le ministre de la Santé au directeur national du  Programme national des urgences, catastrophes et actions humanitaires, en sigle P.N.U.C.A.H.  Ce service important souffrait cruellement de la carence en équipements. Avec cette dotation, le P.N.U.C.A.H.

devient opérationnel d’abord dans la ville de Kinshasa et dans les mois à venir, il le sera dans d’autres provinces de la république.

Sous le patronage du ministère de la Santé, le Programme national des urgences, catastrophes et actions humanitaires a lancé depuis hier, la campagne d’une semaine de consultations gratuites au profit des populations de la ville de Kinshasa. Cette campagne se déroule au terrain municipal de Bandalungwa qui est pris d’assaut depuis le matin, par de nombreux malades dépourvus des moyens pour fréquenter un centre médical.

            Le directeur national du P.N.U.C.A.H. que nous avons rencontré au terrain municipal de Bandalungwa, s’est réjoui du fait qu’avec ce charroi automobile, son programme va créer le SAMU ( Service d’aide médicale d’urgence ) comme il en existe dans des pays développés.

            Dr Christophe Mwaluka en a profité pour signaler que durant cette campagne, les consultations autant que les examens et les soins médicaux sont gratuits. Ils sont dispensés par une équipe mixte composée des médecins congolais et coréens qui travailleront sous sa supervision.

Rappelons que le Programme national des urgences, catastrophes et actions humanitaires a été créé en février 2003, tandis que la cellule mobile a vu le jour en 2004. Cette année, le  don coréen vient de pourvoir le P.N.U.C.A.H. en matériel roulant lui permettant de devenir opérationnel, désormais prêt à intervenir pour des cas d’urgences et autres catastrophes.

J.R.T.

 

LEAVE A REPLY

*