Le député Kawaya accuse… : la mégestion du Maniema dessert Joseph Kabila

0
468

President Kabila looks on during signature ceremonies.L’Honorable Kawaya M’Pinga Serge, député provincial de Maniema est profondément choqué par la gestion calamiteuse de sa Province. Lui qui est de la Majorité Présidentielle (M.P.), s’inquiète de la baisse constante de la cote de sa Composante au sein de l’opinion publique au Maniema. Cette cote très élevée au début du mandat de l’actuel Gouverneur de Province, son Excellence Tutu Salumu Pascal, se trouve aujourd’hui en baisse à cause de la mauvaise gestion de la Province.

Il a précisé que toute personne observant cette province peut réaliser que les fonds perçus par la Province sont mal gérés. En outre, il ne s’explique pas que le Gouverneur de Maniema, au lieu de suivre le Plan d’action du gouvernement qu’il a présenté à l’Assemblée provinciale lors de son investiture, il s’entête à gérer la chose publique à son humeur ; et cela s’est remarqué à tous les niveaux ; notamment au niveau de l’administration, de l’économie et des finances. Agissant en conformité des prérogatives conférées aux élus du Peuple par la
Constitution et les lois qui les accompagnent dans l’exercice de leurs missions, l’Honorable Kawaya M’Pinga Serge a fait appel au premier responsable de la politique générale de la Province qu’est le Gouverneur Tutu Salumu Pascal.

Par sanctionné cette attitude irresponsable devant la Nation, l’Honorable Kawaya M’Pinga Serge lui a adressé une question orale avec débat le 29 avril 2016 dont les questions se rapportent au montant de rétrocession reçus du gouvernement central et les projets réalisés par ces fonds. L’autre préoccupation se rapporte à l’apport de la DGRMA (Direction Générale des Recettes du Maniema) au budget de la Province.

Toutefois, Kawaya M’Pinga Serge s’étonne qu’au lieu de venir répondre à la question orale avec débat, le Gouverneur Tutu Salumu a préféré prendre « la fuite » pour aller se cacher à Kinshasa, en cherchant des
parapluies de la Majorité Présidentielle (MP), tout en  prétextant d’être malade comme le signale sa réponse du 02 mai 2016.

Pour rappel, il convient de préciser que cette question orale n’était pas la première. Par le passé, l’auteur de la question orale avait initié une autre question orale qu’il avait transformée en Question d’Actualité au même Gouverneur sur la politique générale du gouvernement. Cette fois là, il avait constaté qu’une machination contre la Province était mise en place par certains députés de l’Assemblée provinciale du Maniema qui ont soulevé une motion contre Cette question d’actualité et ont empêché que le Gouverneur vienne répondre.

SAKAZ