Une délégation de la SADC sonde les parties prenantes aux élections

0
233

Une mission des membres du Conseil Consultatif Electoral de la Communauté de Développement d’Afrique Australe (The SADC Electoral Advisroy Council – SEAC) séjourne à Kinshasa depuis le samedi 4 mars 2017, pour s’enquérir de l’évolution du processus électoral.

Cette délégation s’est entretenue, à huit clos dans la soirée de lundi 05 mars 2017, avec les membres de l’Assemblée plénière de la CENI, sous la direction de Corneille NANGAA, Président de la Ceni, avec un seul point à l’ordre du jour : l’évaluation de l’état de
préparation du processus électoral en RDC.

Selon Abel LESHELE THOAHLANE, l’un des délégués de la SADC, cette mission  veut s’imprégner de la situation politique du pays, de différents scrutins à organiser, de l’évolution de l’enregistrement des électeurs ainsi que les aspects liés à l’organisation des élections futures.

Cette consultation devrait  leur permettre de se rendre compte du processus électoral conformément aux règles, principes et guides de la gouvernance électorale démocratique notamment sur le plan national, continental, en corrélation avec les standards internationaux pour l’organisation démocratique des élections. Au sortir de cette
rencontre, les membres de la SADC se sont dits satisfaits des
informations reçues et encouragent la Ceni à poursuivre son travail
pour la tenue des élections en RDC.
Notons que durant cette mission, la délégation s’intéressera aux
aspects suivants : la situation politique; le travail législatif ;
l’administration électorale ; les libertés fondamentales ; les médias
; l’enrôlement des électeurs ; la délimitation des frontières ;
l’enregistrement des candidats et partis politiques ; l’aspect
sécuritaire et d’autres points relatifs aux élections.
Par ailleurs, les membres de la SADC vont rencontrer les membres du
gouvernement et des partis politiques, les partenaires politiques, le
corps diplomatique, la Société civile, en relation avec les élections,
bref toutes les parties prenantes aux élections.
Pendant ces réunions, la mission va conduire des consultations
suivantes: présenter son mandat, discuter avec les concernés à propos
de l’évaluation du processus électoral,  la préparation des élections,
le décaissement d’ un bon financement du processus des élections… Elle
en profitera pour faire un plaidoyer sur  l’amélioration du climat
politique et le processus électoral,  sur la sécurité et la situation
politique à travers le pays.
Perside DIAWAKU