CSAC : une mouture des directives sur  la campagne électorale

0
48

csacLes membres de l’assemblée plénière du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication (CSAC) ont examiné et adopté, hier jeudi 5 mars 2015, la soixantaine d’articles relatifs aux directives de la campagne électorale de différents scrutins qui comme on le sait, sont censés avoir lieu en 2015 et 2016.  Chantal Kanyimbo  qui a fait partie de l’équipe ayant élaboré  ce draft a lu ces directives et a été complétée par Me Lwemba.
La soixantaine d’articles examinés et amendés hier jeudi  se rapportent  à la manière dont les médias devraient traiter les informations qui se rapportent aux élections, mais également des candidats ayant ou non des fonctions publiques, à l’accès des présidentiables et autres compatriotes qui briguent les fonctions politiques aux médias publics. Ou encore  à l’affichage des messages, à la manière dont le CSAC va s’y prendre pendant la campagne électorale…
En l’absence du numéro un de l’organe officiel en charge de la régulation des médias en RDC, c’est  le vice-président du CSAC, Alain Nkoy qui a présidé les débats.   Banza, Luboya,  Ekambo… ont à la manière d’entomologistes « disséqué » ces 69 articles. La longue séance de travail terminée,  Kanyimbo a résumé à l’intention des médias les grandes lignes de la réunion d’hier. Elle a pris soin de préciser qu’avec la publication du calendrier global sur les élections en date du 12 février 2015, le CSAC devait logiquement apprêter des directives sur la campagne électorale. Cette fois-ci, a-t-elle précisé, il  y a eu innovation,  dans la mesure où la CENI et le CSAC ont été appelés à travailler ensemble pour élaborer les directives.   C’est dans ce sens que l’organe public en charge de la régulation des médias va cette fois-ci s’intéresser à l’affichage des contenus à caractère politique pendant
la campagne électorale. Le CSAC va envoyer le texte amendé à la CENI pour qu’à son tour elle donne ses observations. Les articles relus vont être renvoyés enfin au CSAC, qui sur base des annotations  de la CENI  élaborera le texte final.
Résumant d’autres points débattus hier, à savoir les cas des journaux le « Baromètre » et « Afro Lipopo » suspendus respectivement pour 30 et 15 jours, le rapporteur du CSAC a fait remarquer que les mesures prises contre ces organes de presse sont maintenues.
Le problème des avis de conformité de quelques sociétés de télédistribution  a été également  débattu. A propos de deux des entreprises sur lesquelles Juakali, Luboya Mvidie, Maguy Kinkela sont revenus hier, Star Times a complété son dossier  qui est en bonne voie, a affirmé le rapporteur du CSAC.
En raison du temps pris pour l’examen et l’adoption des directives sur la campagne électorale, plusieurs autres points retenus pour l’assemblée plénière d’hier n’ont pas été abordés hier. Et comme  les obsèques de Kamanga Mutond sont programmées. Ce vendredi, les travaux entamés hier se poursuivra la semaine prochaine.

Jean- Pierre Nkutu