Criminalité à Lubumbashi et Kinshasa : mystère autour des meurtres et enquêtes sans lendemain

0
157

De nombreux cas de meurtres sont  enregistrés depuis un certain temps, à Lubumbashi comme à Kinshasa. De paisibles citoyens parmi lesquels on compte des hommes d’affaires, des étudiants, des activistes de droits de l’homme, des journalistes et des membres des partis politiques d’opposition, sont fauchés par des balles par ceux qui ont décidé d’entretenir le climat de terreur et de la désolation. Et qui ont pour mobiles inavoués, étouffer la voix des sans voix, empêcher les critiques contre leur gestion, écraser les adversaires politiques, éliminer des témoins gênants et imposer le règne de la pensée unique.
Dans cet environnement innommable qui a pour décor, deux importantes villes de la RDC, Kinshasa et Lubumbashi, l’opinion ne cesse de s’inquiéter pour des vies humaines arrachées à l’affection des leurs.

Certes, des enquêtes de la police sont ouvertes, mais curieusement, et c’est le constat que déplore aujourd’hui, le maire de Lubumbashi, tout autant que plusieurs organisations de défense des droits de l’Homme, elles n’aboutissent pas.
Jean Oscar Sanguza Mutunda a exprimé le samedi dernier, ses inquiétudes, lors de la réunion du comité urbain de sécurité où l’on a débattu de l’affaire de dizaines de citoyens tués par balles, ainsi que des cas de cadavres repêchés depuis janvier dernier, dans différentes rivières de Lubumbashi.

Cette situation d’insécurité grandissante qui suscite une émotion vive dans la ville de Lubumbashi, interpelle les responsables des services de la police et de sécurité.
Le maire de Lubumbashi a particulièrement déploré le fait que des investigations menées sont toujours en cours, sans jamais aboutir.

Jean Oscar Sanguza reconnaît cependant que dans cette ville de plus de trois millions d’habitants, la criminalité est le fait du banditisme. A ce sujet, il a donné des instructions aux responsables de services de la police et de sécurité, de faire tout ce qui est de leur compétence, pour faire aboutir les enquêtes sur ces meurtres.
Seule l’arrestation des auteurs de ces crimes, a-t-il  martelé, peut rassurer la population et montrer à l’opinion que sa sécurité et celle de ses biens constitue une préoccupation des autorités provinciales.
Les mêmes interrogations de la population lushoise rejoignent celles émises depuis toujours par des Kinois qui sont tentés de conclure à une inefficacité des enquêteurs, sinon à leur désintérêt quand il s’agit des crimes perpétrés par les agents des forces de l’ordre ou commandités par des politiciens.

 J.R.T.    

LEAVE A REPLY

*