Cour des Comptes : le guide de vérification à jour

0
67

Les magistrats et cadres de la Cour des comptes ont élaboré un guide de vérification ou manuel d’audit à l’issue d’un atelier organisé du 12 au 16 septembre 2011 au restaurant Cassiopée dans la commune de la Gombe. Suivant les termes de références de cet atelier, l’élaboration de ce guide visait les objectifs suivants : permettre une codification plus précise des procédures d’intervention de la Cour et de ces organes notamment les aspects liés à sa saisine, au contrôle juridictionnel, à la désignation des membres des équipes d’audit, à la préparation des audits, la détermination du mandat de vérification, la réalisation des travaux de vérification ; harmoniser la démarche d’audit et instituer de bonnes pratiques en la matière ; permettre une conformité avec les normes en vigueur, ainsi que des méthodes de travail efficaces ; harmoniser la forme des rapports de contrôle.

Constitué de deux principales parties, le contrôle juridictionnel et le contrôle non juridictionnel, ce guide de vérification ou manuel d’audit devra fournir une assistance aux personnels de la Cour des Comptes chargés des audits afin de promouvoir une cohérence au sein du champ d’application des audits. Il devra intégrer chaque domaine clé du champ d’application d’une institution supérieure de contrôle des finances publiques, comme les audits financiers, de conformité, de légalité ou encore de performance, de même que les domaines clés ou spécifiques à la Cour des Comptes tel que le contrôle juridictionnel, le tout en un seul document.

Pour Jean Claude Kessous, coordonnateur intérimaire du programme gouvernance administrative du PNUD, avec l’élaboration de ce document, il y a eu complément dans le cycle de formation des agents de la Cour des Comptes. « Vous disposez de tous les éléments pour l’amélioration qualitative de vos travaux, » a-t-il dit aux participants à la clôture de l’atelier.
«Avec la validation du guide de vérification, nous venons de réaliser une avancée remarquable dans le renforcement des capacités des uns et de la mise à niveau des autres. Cela va nous permettre de mieux faire nos activités de vérification. Le plus dur est maintenant devant les magistrats et les cadres qui devront traduire en actes ce guide de vérification, » a dit Ernest Izemengya Nsaa- Nsaa, président de la Cour des Comptes.

Jean- René Bompolonga

LEAVE A REPLY

*