Coupes africaines de football : DCMP et Mazembe qualifiés

0
32

Tous les spectateurs présents hier dimanche 08 mai 2011 au stade des Martyrs ainsi que des millions de Congolais accrochés aux images diffusées par leurs petits écrans et qui n’avaient d’yeux que pour le pied gauche d’Ilongo Saddam, appelé à exécuter le dernier tir au but de Daring Club Motema Pembe, alors que le team vert-blanc était à égalité parfaite des buts (1-2 ; 2-1) et des tirs au bout (3-3) avec l’équipe égyptienne de  Haras El-Hodoud. L’international congolais a donné des sueurs froides à plus d’un, en décidant de frapper presque sans élan.
Son tir sec a choisi le petit filet intérieur, dégoûtant le gardien égyptien et propulsant son équipe en 1/8 de finale/bis de la Coupe de la Confédération, libérant du coup les gosiers des milliers de supporters de son club. Sa réussite a fait oublier le ratage de Diavita, qui était en larmes après sa bourde.

L’on n’en serait pourtant pas arrivé là si les coéquipiers de Bokese Gladys n’avaient pas cru, dès la première mi-temps, avoir plié le match, après les deux buts inscrits par Salakiaku. Le match paraissait si facile, durant les 45 premières minutes du jeu, que certains n’avaient pas hésité à pronostiquer un carton.

Mais, tout a changé au retour des citrons. L’équipe égyptienne a retrouvé son football académique, basé sur les courtes passes et les accélérations des ailiers. Elle a rapidement ramené l’équilibre à la marque sur l’ensemble des deux matches. Et, pendant les 30 dernières minutes du match, la peur était plus du côté des Immaculés que des visiteurs, visiblement à la recherche du but du KO, qu’ils ont raté aux ultimes minutes, le gardien Matampi ayant été sauvé par le montant droit.

A Lubumbashi, Mazembe a dû attendre les arrêts de jeu pour arracher une pénible qualification face au Wydad de Casablanca (0-1 ; 2-0) pour les ¼ de finale de la Ligue des Champions. Les doubles champions d’Afrique en titre paraissent fatigués et bien à la peine pour la suite de la compétition.
Ainsi qu’on le craignait, le FC Lupopo a laissé ses plumes à Nairobi, dans sa confrontation avec Sofapaka. Comme lors du match aller à Lubumbashi (2-1), le club kenyan a réussi le but de la qualification aux ultimes minutes (0-1). Cette élimination parait logique à la lumière de la fébrilité des « Lumpas » ces dernières semaines.

Jacques Kimpozo

LEAVE A REPLY

*