Correspondances croisées entre Kodjo et la Dynamique

0
93

Edem KodjoLes membres de la Dynamique  viennent de décliner une fois de plus l’offre du facilitateur désigné par la présidente de l’Union Africaine, le Togolais Edem Kodjo.

Dans sa lettre du 13 avril 2017  adressée à la Dynamique  de l’opposition, Edem Kodjo a demandé à cette frange de l’opposition  de lui transmettre la liste de ses représentants au comité préparatoire du dialogue politique en RDC.

Comme il fallait s’y attendre, les sociétaires de la  Dynamique ont réservé une fin de non recevoir   à la requête de l’ancien premier ministre togolais.

Dans sa correspondance  signée par leur modératrice,  Tacher Lusamba, la Dynamique rejette en bloc  le dialogue sous la Facilitation de Kodjo.

Bureau de la Facilitation du Dialogue national inclusif en RD Congo

Monsieur le Président

Dans le cadre de la poursuite du processus du Dialogue national, j’ai le plaisir de vous écrire pour vous demander de bien vouloir I)le soumettre la liste des personnalités mandatées par votre organisation pour participer au travail du Comité Préparatoire au Dialogue National.

Compte tenu des délais qui deviennent contraignants, vous voudriez bien réagir au plus vite à cette demande et mettre cette liste à ma disposition au plus tard le 15 Avril 2016.

Je sais pouvoir compter sur le sens patriotique et l’amour que vous portez pour votre pays et son peuple afin que ce dialogue tant attendu puisse enfin se dérouler dans un climat de paix et qu’il puisse surtout renforcer l’unité et la cohésion nationales.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’assurance de ma haute considération.

Kinshasa, le 13 avril 2016

Le Facilitateur

Edem Kodjo

Ancien Secrétaire Général de l’OUA
Ancien Premier Ministre du Togo
Membre du Panel des Sages de l’UA
Kinshasa, le 13 avril 2016

NlRéf. : DOPP/STOP/02/04.13/MS/2016

A Monsieur Edem Kodjo
A Kinshasa

Objet: Votre lettre Réf. : DPNl/FAC/L001/04.16

Monsieur le Premier Ministre,
Nous accusons réception de votre lettre mieux référencée ci-dessus et
vous en remercions.

En réponse, nous vous transmettons, en annexe, copie du mémorandum que
nous avons transmis’ le 11 avril courant à Madame la Présidente de .la
Commission de l’Union Africaine et que son Représentant en RDC a
réceptionné le 12 avril comme l’atteste l’accusé-réception de la
représentation.

Ce mémorandum résume notre position, particulièrement notre refus de
participer au dialogue de Monsieur Kabila avec ses termes de référence
aux contours flous ainsi qu’à son comité préparatoire.
Ainsi, nous ne nous sentons pas concernés par l’entreprise que vous
conduisez en ce moment.
Nous saisissons cette occasion pour souligner que !e peuple congolais
n’attend nullement un quelconque dialogue initié par Monsieur Kabila,
mais plutôt la tenue des élections présidentielle et législatives dans
le respect strict de la Constitution de la République ainsi que la
mise en oeuvre de la Résolution 2277 du Conseil de Sécurité des
Nations-Unies.

Veuillez agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’assurance de notre
haute considération.

La Modératrice
Mme Tatcher Lusamba